Maman : apprendre à déléguer

HELP ! Vous ne vous en sortez plus, c'est la course permanente entre votre vie professionnelle, votre vie familiale, votre vie amoureuse... Suivez nos conseils et retrouvez le sourire !
Maman : apprendre à déléguer
Maman : apprendre à déléguer

Première étape : accepter l'imperfection !

De nos jours, de nombreuses femmes mettent la barre trop haut. Il faut élever ses enfants, avoir une vie professionnelle satisfaisante, gérer sa vie sociale, rester attirante pour son compagnon, manger 5 fruits et légumes par jour, avoir une maison accueillante et bien tenue, être disponible pour la famille et pour copines qui vont mal.... Et vous dans tout ça ? Il est où le temps que vous ne gardez que pour vous ? Pas de mystère : pour y arriver, il faut savoir lâcher prise !

Définissez ce qui est le plus important à vos yeux par ordre de préférence. Vous préférez passer du temps avec vos enfants ou avec des vagues relations amicales ? Est-ce que c'est grave si le ménage n'est pas fait à fond toutes les semaines ? Qu'est ce qui vous ferait le plus plaisir, à vous : une séance de sport, un p'tit déj' au lit une fois par semaine, un ciné avec les copines ?
Accepter de ne pas être au top sur tous les fronts, c'est éviter la crise de nerfs et l'ulcère !

Seconde étape, déléguer !

A vos enfants

Ils grandissent ces petits... Acceptez-le et faîtes-en un atout dans votre conquête de temps libre ! A partir de 4 ans, votre cadet peut s'habiller et se déshabiller tout seul, mettre la table, ranger sa chambre...

A votre cher et tendre

Monsieur est fatigué quand il rentre du travail... Mais vous aussi ! Et pourtant cela ne vous empêche pas de surveiller les devoirs pendant que vous préparez le dîner, d'appeler la baby-sitter pour le week-end prochain, de réfléchir à la liste de courses, de prendre RDV avec le garagiste pour la vidange... Sans aller au conflit (au moins dans un premier temps), sollicitez-le et demandez-lui de participer plus activement à la vie domestique, et de façon durable (pas juste pour une semaine !).

A l'extérieur

Grands-parents, tata, parrain... N'ayez aucun scrupule à les solliciter quand vous n'y arrivez plus ! Laissez vos enfants deux heures ou trois jours, cela ne fait de tort à personne !
Ménage, jardinage, aide aux devoirs... Désormais les services d'aide à la personne sont déductibles des impôts, et peuvent être réglés avec le CESU, pensez-y !

En savoir plus :

Notre article Range ta chambre! Faire participer les enfants à la vie de la maison

Notre article Travail, vie de couple, vie sociale : mettre les enfant de coté sans culpabiliser

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Garde d’enfant : les prix augmentent !

Un effet collatéral de la réforme des rythmes scolaires pas si étonnant, selon la société spécialisée Yoopies…
Lire la suite

Faire garder bébé au réveillon : nos bons plans !

Si Noël est la fête familiale par excellence (pas question de le passer sans les enfants !), le...
Lire la suite