Maladies infantiles : varicelle en hausse, gastro en baisse

Le réseau Sentinelles-Inserm qui surveille la progression des épidémies en France lance l’alerte pour 7 régions particulièrement touchées par la varicelle.
Image d'illustration



Alerte aux boutons ! Si vous résidez en Picardie, en Poitou-Charentes, dans le Limousin, en région Rhône-Alpes, dans l’Aquitaine, la Hauite-Normandie ou encore en Lorraine, vous êtes particulièrement exposés cette année à la varicelle en cette saison. Le virus, qui avait par ailleurs déjà frappé fort plus tôt dans l’année, avait quitté la France avant de faire un retour fracassant en octobre.

Une fièvre modérée, des petits boutons sur le cuir chevelu et/ou le thorax : n’attendez pas pour consulter, ce sont les première manifestations de la maladie. Bénigne chez l’enfant, la varicelle n’en est pas moin pénible pour les petits, surtout parce qu’en se répandant sur les muqueuses, les éruptions causent une gène à la déglutition. Sans parler des fameuses démangeaisons ! Consulter rapidement un médecin vous permettra d’aider votre enfant à mieux supporter ces désagréments. La varicelle régresse en règle générale en 7 à 15 jours. Femmes enceintes, attention : chez vous, la maladie peut avoir des effets dévastateurs sur le fœtus ! Si vous côtoyez des enfants infectés, prenez toutes vos précautions…

Le réseau Sentinelles note par ailleurs une forte régression des gastro-entérites et des grippes : on ne peut plus actuellement parler d’épidémie.

Publié le 05-11-2012 à 16:48 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi