Mal de gorge de l’enfant : les amygdales, pas toujours coupables !

L’ablation des amygdales, très largement pratiquée en cas d’infections ORL à répétition, ne serait peut-être pas la meilleure des solutions, selon une étude britannique…
Image d'illustration



Parue dans la revue Archives of Disease in Childhood, cette étude démontre que l’amygdalectomie (ablation chirurgicale des amygdales), considérée comme une intervention de routine, n’apporte pas les résultats escomptés : son efficacité n’est pas garantie et les risques de complications ne sont pas négligeables. C’est pourquoi, ces dernières années, de nombreuses recommandations au Royaume-Uni ont été faites afin que cette opération ne soit plus systématiquement pratiquée.

Cependant, la forte augmentation des hospitalisations d’enfants pour cause d’infections de la gorge en Grande-Bretagne entre 1999 et 2010 (+ 76%), n’est pas, selon les chercheurs, liée à la baisse du nombre d’amygdalectomie : d’autres facteurs, comme le recours de plus en plus systématique des patients aux services d’urgences, y seraient pour beaucoup. Un comportement qui se retrouve en France, où l’ablation des amygdales est elle aussi moins systématique qu’auparavant !

Publié le 25-10-2012 à 15:56 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Semaine 26 d'aménorrhée (24e semaine de grossesse)

Semaine 26 d'aménorrhée (24e semaine de grossesse)

Semaine 26 d'aménorrhée (24e semaine de grossesse)
Lire la suite

Insolite : un chien sauve la vie d’un bébé !

En recueillant Duke dans un refuge animalier il y a maintenant 6 ans, ce couple d’américains a peut être eu...
Lire la suite