Ma grossesse pathologique à 17 ans (Page 2)

A 17 ans, Valérianne se découvre enceinte d'un mois; c'est un premier choc. Mais, alors qu'avec son compagnon, ils décident de garder ce bébé et de poursuivre la grossesse, deuxième coup de tonnerre : ce bébé naîtra avec un lourd handicap... Il en faudrait plus pour décourager cette toute jeune future maman bien déterminée!
Ma grossesse pathologique à 17 ans
Ma grossesse pathologique à 17 ans

Après cette annonce, je dois donc subir une amniocentèse, puis une première IRM.

Un mois après ces deux examens, nous avons rendez-vous avec un neuropédiatre pour nous lire les résultats et nous expliquer ce que cela va donner. A l'issue de ce rendez-vous, on me dit que je pourrai décider ou non de faire pratiquer une Interruption Médicale de Grossesse (IMG).

Nous apprenons donc que cette agénésie est dite "isolée", ce qui est une bonne nouvelle car dans les 3/4 des cas, les enfants ayant une agénésie isolée naissent sans aucun handicap, ou alors avec quelques petits retards mentaux, encore de l'épilepsie.
On nous demande donc, comme prévu, si nous voulons faire pratiquer l'IMG, mais compte tenu de ces résultats pas si catastrophiques, nous refusons !

J'aurai une seconde IRM à 31 semaines de grossesse, pour vérifier que l'agénésie et toujours dite "isolée".

Malgré mon jeune âge et ce risque d'avoir un bébé avec des handicaps, je me sens vraiment prête à avoir cet enfant .
Nous sommes très heureux de cette grossesse et attendons avec impatience notre petit bout!

Publié le 26-09-2013 à 10:30 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le souffle au cœur

Le souffle au cœur

Un bruit au cœur qui fait souffler un vent de panique! Le souffle au cœur provient d'une anomalie des...
Lire la suite

Comment soigner la scarlatine ?

Comment soigner la scarlatine ?

La scarlatine est une maladie infantile bénigne mais extrêmement contagieuse. On vous explique comment on...
Lire la suite

Femmes enceintes : Evitez les sprays décongestionnants nasaux et préférez des méthodes naturelles !

Une étude internationale menée sur plus de 20 000 enfants annonce aujourd'hui les éventuels risques liés à...
Lire la suite