Lui donner confiance en lui

La confiance en soi est indispensable au bon développement de l'enfant. Elle prédispose sa future vie d'adulte. Les parents jouent un rôle fondamental dans sa construction.
Lui donner confiance en lui
Lui donner confiance en lui

Aimer et protéger... mais pas trop non plus !

L'amour que lui portent ses parents permet à l'enfant de développer sa confiance en lui. Sécurisé, il pourra s'ouvrir au monde sans craintes.
Mais verser dans l'excès n'est pas non plus recommandé : quand on est trop protégé, affronter le monde extérieur seul devient trop difficile.

Avoir un regard bienveillant

Trop petit, trop rond, plein de vie ou plutôt contemplatif : votre enfant ne correspond pas vraiment à l'image idéale que vous vous en faisiez.

Mais il est important de valoriser votre enfant tel qu'il est, avec ses qualités et ses défauts, et de mettre en avant son caractère unique.

L'enfant de 3 à 6 ans se construit grâce à l'image que lui renvoient les adultes, et notamment ses parents. 

Lui faire confiance !

Laisser son enfant prendre des décisions, bonnes ou mauvaises, est important.

Si vous lui faites confiance, il aura confiance en lui.

Par exemple, s'il tombe, il fera attention la prochaine fois ; le prévenir systématiquement qu'il peut tomber le rendra, au contraire, craintif.

L'écoute

Ecouter son enfant permet de lui donner de l'importance et de prendre en considération ses craintes, ses doutes ou ses joies.

Valoriser par des activités

Le sport permet de développer l'estime de soi.
Invitez-le aussi à participer à l'activité de la maison : mettre la table, ranger sa chambre, autant de tâches effectuées pour lesquelles vous pourrez le féliciter.

Encourager

Un match de foot perdu, une mauvaise appréciation de la maîtresse peut faire perdre un peu de confiance en lui à votre enfant. Ne le laissez pas se dévaloriser.

Positivez ces événements : encouragez-le, dites-lui qu'il fera mieux la prochaine fois.

A éviter

  • Se moquer de lui, lui faire honte, ou, pis, l'humilier peut avoir des effets très néfastes sur l'amour-propre de l'enfant.
  • Le comparer à d'autres enfants (frère, sœur, camarade...).

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Psycho 0-6 mois : l'intelligence de bébé

Psycho 0-6 mois : l'intelligence de bébé

Si les premiers jours, la vie de notre bébé se résume à faire dodo (sauf la nuit bien sûr...) et à manger,...
Lire la suite

Psycho 18-36 mois : l’imagination au pouvoir

Psycho 18-36 mois : l'imagination au pouvoir

Votre enfant s'éveille à la vie et au monde qui l'entoure et, parfois, pour affronter plus facilement la...
Lire la suite

La dépression post-partum, côté papa

La dépression post-partum, côté papa

Oui, les jeunes pères peuvent mal vivre l'arrivée de leur enfant, et l'on ne parle pas ici d'un petit...
Lire la suite