Les troubles du sommeil chez l'enfant

Votre enfant a des difficultés à s'endormir chaque soir mais vous ne savez pas de quoi il peut souffrir. Alors, comment reconnaître les troubles du sommeil chez l'enfant ? On fait le point et on vous en dit plus.
Quels sont les types de troubles du sommeil chez l'enfant ?
Quels sont les types de troubles du sommeil chez l'enfant ?

Les insomnies

Les insomnies de l'enfant ont les mêmes caractéristiques que celles de l'adulte, mais leurs causes peuvent être différentes. Elles peuvent provenir de reflux gastro-œsophagiens, d'une allergie au lait de vache, d'affections ORL, ou encore de facteurs psycho-affectifs.

Un enfant qui « ne dort pas » est le plus souvent victime de troubles dits mineurs, ou transitoires : ceux-ci sont circonstanciels, et liés à des problèmes de rythme, de mode de vie ou de conditions d'endormissement.

Les parasomnies

Les cauchemars sont très courants. Ils surviennent généralement après un événement générateur de stress et sont particulièrement angoissants. Ils peuvent déclencher des difficultés à dormir, par peur de revivre le cauchemar. Aidez votre enfant à en parler pour dédramatiser la situation.

Les terreurs nocturnes touchent les enfants entre 18 mois et 15 ans. Ils se réveillent en criant, terrorisés, et il est impossible de les rassurer. Quelques minutes plus tard, ils se rendorment et ne se souviennent de rien le lendemain. Ces manifestations sont impressionnantes, mais courantes et inoffensives.

La somniloquie correspond au fait de parler la nuit. Il s'agit d'un trouble sans aucune gravité.

Le somnambulisme (de 3 à 10 ans) n'est dangereux que si l'enfant tente sortir de la maison. Verrouiller portes et fenêtres permet d'éliminer ces risques.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Bébé : la taille compte !

S’il naît chaque jour des bébés de taille et de poids différents, il semble néanmoins, selon cette étude...
Lire la suite

Alcool et grossesse : risques de dépendance accrus

Alcool et grossesse : risques de dépendance accrus

L'alcool consommé pendant la grossesse n'a pas que des conséquences immédiates et quantifiables ; une étude...
Lire la suite