Les troubles du comportement : la dépression chez l'enfant (Page 2)

Il n'est jamais simple de détecter un état dépressif chez un petit enfant, particulièrement quand il ne maîtrise pas encore le langage. Signe le plus fréquent : l'alternance rapide et brutale d'états affectifs extrêmes et opposés.
Les troubles du comportement : la dépression chez l'enfant
Les troubles du comportement : la dépression chez l'enfant

Les symptômes après 24 mois

Bien sûr, tous ces signes ne se manifestent pas forcément ensemble, mais ils témoignent d'une tendance à la dépression quand ils persistent au-delà de quelques mois. A partir de 24 mois, quand le petit commence à s'exprimer, les manifestations prennent un ton différent. On continue à observer les symptômes dépressifs évoqués précédemment, auxquels viennent s'ajouter :

  • un comportement agressif,
  • une attitude de lutte,
  • des troubles de la sociabilité,
  • des difficultés à s'autonomiser,
  • une énurésie prolongée.

Les raisons de la dépression

Le thème de la perte est très fréquent chez l'enfant dépressif, qu'il s'agisse d'une perte définitive (décès), prolongée (séparation), ou temporaire (éloignement d'un parent).

Entre 12 mois et 36 mois, les séparations brutales sont génératrices de grandes angoisses. Enfin, la frustration affective ou bien une éducation excessivement sévère sont aussi susceptibles de provoquer un état dépressif.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

La méningite

La méningite

La méningite est une inflammation des méninges, membranes recouvrant le système nerveux. Sa gravité dépend...
Lire la suite

Vaccin contre la rougeole : le plus tôt est le mieux !

Faire vacciner son bébé contre la rougeole à 1 an permettrait de réduire certains effets secondaires de...
Lire la suite

Les réponses du gynécologue

Les réponses du gynécologue

Chaque semaine, retrouvez dans cette rubrique les réponses du Dr. Jonathan Ouahba, gynécologue et...
Lire la suite