Les troubles du comportement : l'hyperactivité et les troubles déficitaires de l'attention

Repérer une hyperactivité chez un enfant très jeune est une chance. Son cerveau continuant à se former au début de sa vie, il reste possible d'intervenir sur les comportements et les schémas cognitifs avant l'âge de 6 ans.
Les troubles du comportement : l'hyperactivité et les troubles déficitaires de l'attention
Les troubles du comportement : l'hyperactivité et les troubles déficitaires de l'attention

Les trois critères d'un TDAH (Trouble Déficitaire de l'Attention/Hyperactivité)

1. L'enfant a de grosses difficultés de concentration.
2. Il est très impulsif et agit avant de réfléchir.
3. Il subit une agitation permanente.

Ces trois points doivent être réunis dans la vie quotidienne de l'enfant entre 4 et 5 ans pour que l'on puisse vraiment parler d'un TDAH. L'inattention et l'impulsivité sont courantes entre 2 et 3 ans, c'est une phase normale du développement. La persistance du comportement doit permettre d'identifier le type de TDAH :

- type 1 : hyperactif et impulsif ;
- type 2 : inattentif et prédominant ;
- type 3 : un mélange des deux précédents.

Le type 3 reste à ce jour le plus répandu. Ces troubles persistent à l'âge adulte s'ils ne sont pas soignés dès l'enfance. L'enfant est hyperactif le plus souvent dès la naissance. Par la suite, son comportement ne fait donc qu'empirer.

Comment fonctionne un enfant TDAH ?

Pour lui, une seconde dure une minute, une minute dure une heure... Il est globalement frustré par son entourage qu'il juge endormi. Les méthodes pédagogiques de base ne fonctionnent pas avec ces enfants. En revanche, les encouragements permanents et l'instauration de rituels codifiés sont assez efficaces.

Faire la part des choses

Face au caprice, mieux vaut opposer immédiatement un "non" quand il est inacceptable. Autrement, dire "oui" tout de suite, surtout sans lui donner le temps de piquer une crise. Ne jamais lui laisser penser qu'il obtient gain de cause s'il amplifie son énervement.

Encourager les bons résultats

Les enfants TDAH apprécient le principe d'être récompensés quand ils savent qu'ils se sont bien comportés. Vous pouvez instituer un système de tableau à point.

Complimenter sans réserve

Un enfant TDAH a davantage besoin qu'un autre d'être complimenté.

Ritualiser le quotidien

Il faut se garder de demander à un enfant hyperactif de faire deux choses à la fois ! Vous devez découper les tâches. Et bien entendu, les demandes doivent être claires et limpides. Pour en savoir plus
Informations et prévention sur le site HyperSupers - TDAH France
http://www.tdah-france.fr/.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Gros plan : le diagnostic préimplantatoire

Gros plan : le diagnostic préimplantatoire

Encore peu utilisé en France mais très répandu en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, le diagnostic...
Lire la suite

L'épisiotomie de A à Z

L'épisiotomie de A à Z

Même si l'épisiotomie est un acte chirurgical bénin, ses conséquences ne sont pas négligeables.
Lire la suite

Combattre l'énurésie : astuces pour les parents

Combattre l'énurésie : astuces pour les parents

Tous les conseils pour mieux gérer le pipi au lit. Les « accidents » répétés mettent vos nerfs à rude...
Lire la suite