Les souhaits émouvants d'enfants en soins palliatifs

Alastair McAlpine est pédiatre en soins palliatifs au Cas, en Afrique du sud. Ces patients sont des enfants mourants, souvent en phase terminale. Il a demandé aux enfants de lui dire ce qu'ils appréciaient le plus dans la vie. Et leurs réponses sont pleines de joie et de sagesse.
Les souhaits émouvants d’enfants en soins palliatifs
Les souhaits émouvants d’enfants en soins palliatifs

« j'ai demandé à mes patients en soins palliatifs ce qu'ils aiment dans la vie »

Le pédiatre Alastair McAlpine a publié sur Twitter un message « J'ai demandé à certains de mes petits patients en soins palliatifs ce qu'ils aiment dans la vie, et ce qui faisait du sens : les enfants peuvent être tellement sages... ».  Le médecin a publié les réponses de ses patients âgés de 4 à 9 ans sur le réseau social. 

Et les réponses des enfants sont pleine de sagesse. Le docteur McAlpine écrit sur Twitter « Aucun enfant n'a dit souhaiter regarder plus la télévision. Aucun enfant n'a dit vouloir passer plus de temps sur Facebook. Aucun n'a dit qu'il aime se battre avec les autres. Et aucun n'a aimé l'hôpital ».

Dans ses tweets suivants il écrit que les enfants ont beaucoup cité leurs animaux de compagnie, qui leur font vraiment du bien. « J'aime quand Ginny se blottit contre moi et ronronne » ou « J'étais tellement heureux de chevaucher Jake sur la plage ». 

Ils s'inquiètent aussi pour leurs parents, dans son texte, le médecin publie quelques exemples de déclaration extrêmement touchantes : 

  • « J'espère que Maman ira bien, elle a l'air tellement triste »
  • « Papa ne devrait pas s'inquiéter, il me verra à nouveau bientôt »
  • « Que Dieu fasse attention à mon père et à ma mère quand je partirai »

Les enfants parlent également de leurs proches, des gens qui les font rire, de leurs amis qui font comme s'ils n'étaient pas malades. Ils parlent également des livres qu'ils ont lu, des héros qu'ils auraient aimé être. Des magiciens, des clowns. Et des glaces. Ils adorent les glaces. 


Le docteur conclue sa sa série de tweets par cette conclusion édifiante : 

« Soyez gentils. Lisez plus de livres. Passez du temps avec votre famille. Faites des blagues. Allez à la plage. Faites des câlins à votre chien. Dites aux personnes importantes que vous les aimez. Ce sont des choses que les enfants auraient aimé faire plus souvent. Le reste, ce n'est que du détail...Oh et mangez des glaces ».

Des dizaines de milliers de soutiens

Le médecin a reçu des dizaines de milliers de réponses touchantes de la part d'internautes bouleversés par ces enfants. Interrogé sur la BBC, il raconte qu'il a souhaité publier ces déclarations qu'il trouvait édifiantes. Il a tenté de répondre à tous les commentaires mais il a été débordé par le nombre. 

A ceux qui lui demandent comment il peut faire pour travailler avec des enfants mourants, le médecin, qui a suivi une formation aux soins palliatifs répond : « Aussi horrible que soit la mort d'un enfant, l'une des meilleures récompenses, est qu'il s'en aille dignement et sans douleur : si je peux rendre leur vie un peu moins mauvaise, ça en vaut la peine ».

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Au cinéma : les peurs des enfants

Au cinéma : les peurs des enfants

Voir ou ne pas voir, telle est la terreur. Certains personnages de dessins animés ou de films font...
Lire la suite

Noël 2019 : ce que veulent les enfants

Noël 2019 : quel est le budget des familles ?

Encore quelques toutes petites semaines et c'est Noël ! Une étude réalisée par L'Observatoire Approuvé...
Lire la suite

L’enfant tyran

L'enfant tyran

Aujourd'hui, les termes d'enfant tyran et d'enfant roi font partie du langage courant. Ces enfants, qui...
Lire la suite