Les sages-femmes peuvent prescrire !

Image d'illustration

Après plusieurs années de lutte, les sages-femmes françaises obtiennent enfin le droit de prescrire certains médicament, grâce à un arrêté d'octobre 2011 venant compléter une loi de 2009 relative à l'élargissement de leurs compétences.

Ainsi, elles pourront dès à présent prescrire aux femmes enceintes des antibiotiques (en prévention des infections materno-fœtales), des préparations homéopathiques, des pansements gastriques en cas de brûlures d'estomac, fréquentes pendant la grossesse, et des médicaments permettant de calmer les contractions en cas d'hypertonie utérine.

Hors grossesse, elles sont également compétentes pour la délivrance d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (pour soulager les règles douloureuses) et de contraceptifs après une grossesse ou une IVG. Ce dernier point est effectif depuis 7 ans mais méritait d'être rappelé !

On compte moins de 22 000 sages-femmes en France : c'est peu comparé aux 33 000 sages-femmes britanniques, par exemple ! Pour contrer la pénurie, les sages-femmes demandent, entre autres, que les écoles de formation soient intégrées aux universités, et non plus seulement au sein des centres hospitaliers comme c'est actuellement le cas.

En savoir plus :

Publié le 09-01-2012 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le dépistage de la trisomie 21

Le dépistage de la trisomie 21

La trisomie 21, appelée aussi syndrome de Down, est une anomalie chromosomique dont les conséquences...
Lire la suite

Grossesse : stress et cigarettes, pas bons pour les filles !

Évidemment, le stress et le tabagisme ne sont bons pour personne… Mais, dans le cadre de la grossesse, ce...
Lire la suite

Mardi Gras : gare au maquillage !

Choisissez soigneusement le maquillage pour transformer vos enfants en pirates ou en princesses d’un...
Lire la suite