Les ronflements de fin de grossesse, source de risques

Les ronflements de la future maman apparaissant en fin de grossesse pourraient représenter un risque pour celle-ci, selon une étude américaine.
Image d'illustration



Les ronflements apparaissant durant le dernier trimestre de la grossesse augmentent le risque d’hypertension artérielle gestationnelle et de pré-éclampsie. Pour arriver à ce résultat, des chercheurs de l’université du Michigan ont mené des observations entre 2007 et 2010 sur plus de 1700 femmes. Parmi elles, 66% ont déclaré ne pas ronfler du tout 9% être des ronfleuses chroniques. Enfin, 25% disent avoir commencé à ronfler durant le 3e trimestre. Pour ce groupe, le risque d'hypertension artérielle gestationnelle se trouvait doublé par rapport à des non-ronfleuses.

Apnées du sommeil

On savait déjà que les ronflements apparaissant pendant la grossesse pouvaient causer un risque de troubles du sommeil tels que les apnées du sommeil. Désormais, le risque cardio-vasculaire s’ajoute.  ! Une nouvelle raison de consulter votre gynécologue si vous vous mettez à ronfler régulièrement et que vous approchez du terme de votre grossesse ! Il est possible de traiter ce désagrément.

Publié le 01-10-2012 à 12:23 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

La rougeole en recul

Loin d’être éradiquée, la rougeole connaît toujours des pics d’épidémie dans le monde. Mais elle provoque...
Lire la suite

Grossesse : arrêter de fumer, ça rapporte !

Grossesse : arrêter de fumer, ça rapporte !

Grossesse : arrêter de fumer, ça rapporte !
Lire la suite

Prééclampsie : un nouveau test de dépistage

Mis au point par des chercheurs britanniques, il pourrait prédire avec fiabilité les risques de survenue...
Lire la suite