Les ronflements de fin de grossesse, source de risques

Les ronflements de la future maman apparaissant en fin de grossesse pourraient représenter un risque pour celle-ci, selon une étude américaine.
Image d'illustration



Les ronflements apparaissant durant le dernier trimestre de la grossesse augmentent le risque d’hypertension artérielle gestationnelle et de pré-éclampsie. Pour arriver à ce résultat, des chercheurs de l’université du Michigan ont mené des observations entre 2007 et 2010 sur plus de 1700 femmes. Parmi elles, 66% ont déclaré ne pas ronfler du tout 9% être des ronfleuses chroniques. Enfin, 25% disent avoir commencé à ronfler durant le 3e trimestre. Pour ce groupe, le risque d'hypertension artérielle gestationnelle se trouvait doublé par rapport à des non-ronfleuses.

Apnées du sommeil

On savait déjà que les ronflements apparaissant pendant la grossesse pouvaient causer un risque de troubles du sommeil tels que les apnées du sommeil. Désormais, le risque cardio-vasculaire s’ajoute.  ! Une nouvelle raison de consulter votre gynécologue si vous vous mettez à ronfler régulièrement et que vous approchez du terme de votre grossesse ! Il est possible de traiter ce désagrément.

Publié le 01-10-2012 à 12:23 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Greffe de l’utérus : une première grossesse !

Greffe de l'utérus : une première grossesse !

Après avoir reçu en 2011 l'utérus d'une donneuse décédée, la turque Derya Sert est aujourd'hui enceinte....
Lire la suite

Petit bobo : comment soigner une plaie bénigne

Petit bobo : comment soigner une plaie bénigne

Même pas mal : petit traité de « bobologie ». Une plaie est simple si elle reste peu étendue, si elle...
Lire la suite

L'été avec bébé

Les saisons : c'est l'été !

L'été est là, le premier de votre tout-petit... Quelques précautions s'imposent pour profiter en toute...
Lire la suite