Les règles de sécurité dans la rue

Publié le 02-09-2013 à 08:28 | Mis à jour le 15-11-2017 à 12:39 | Auteur : Isabelle DAMIRON
Dès son plus jeune âge, l'enfant découvre la ville en se promenant. Dans sa poussette ou depuis la banquette de la voiture, il est peu « actif » dans ses déplacements. Pourtant, l'éducation aux règles de sécurité commence très tôt.
Les règles de sécurité dans la rue
Les règles de sécurité dans la rue
Publicité
Dès son plus jeune âge, l'enfant découvre la ville en se promenant. Dans sa poussette ou depuis la banquette de la voiture, il est peu « actif » dans ses déplacements. Pourtant, l'éducation aux règles de sécurité commence très tôt.

Les spécialistes s'accordent sur un point : le comportement des parents doit être exemplaire.
En effet, l'enfant entre 3 et 6 ans est dans la période « d'imitation » et ce qui se passe dans la voiture ou dans la rue ne déroge pas à la règle...
Ainsi, quand on cherche à lui apprendre que l'on doit traverser lorsque le petit bonhomme est vert, il faut toujours respecter cette règle soi-même...

Il ne faut pas hésiter à expliquer souvent les consignes de sécurité. Si l'enfant ne les comprend pas, il ne peut les appliquer ! On peut profiter du trajet pour aller à l'école pour lui rappeler toutes les règles.
Enfin, même si l'enfant semble avoir compris, il faut contrôler ses comportements.

Un champ de vision plus réduit

Enfin, les parents doivent aussi avoir leurs propres règles de sécurité.
Il faut toujours tenir son enfant par la main et de préférence du côté des maisons.
Les parents doivent aussi se souvenir que leur enfant entre 3 et 6 ans a un champ de vision plus réduit que le leur. Il est aussi moins visible par les autres...
Pour les ballades à vélo, il est indispensable d'avoir le matériel adéquat : casques et siège adapté à l'âge de l'enfant.
Il est aussi recommandé d'attendre l'âge de 7 ans, pour les premiers trajets, seul, vers l'école.

Les garçons et les filles, inégaux devant le danger.

Est-ce que les garçons sont plus imprudents que les filles ? Toujours est-il que 70% des petites victimes de la route sont des garçons.

Voir aussi:

Notre article sur la sécurité dans la voiture

Le site de l'association Prévention Routière

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus