Les pères, plus impliqués auprès des enfants

Cette photo est en train de devenir culte sur le net. Elle montre un papa trempé par la pluie qui protège son enfant sous son parapluie. Un bel exemple d'instinct paternel !
Les pères, plus impliqués auprès des enfants
Les pères, plus impliqués auprès des enfants

Publiée sur le site Imgur, il y a 9 jours, cette photo, intitulée « les papas » fait un buzz avec plus de 4 423 500 vues. Elle témoigne de la générosité d'un papa qui préfère protéger son enfant avec son parapluie au risque de se retrouver complètement trempé.

Une photo touchante

Il s'agit du cliché d'un père canadien ou américain, saisi par l'oeil d'un photographe anonyme qui a souhaité partager la scène.

Partagée de très nombreuses fois, la photo n'a pas échappé aux commentaires, tantôt attendris comme « Mais vous voyez, le père fait bien plus que le garder au sec. Il lui apprend comment faire passer les autres avant lui », ou plus drôles, tels que : « Mon père n'a jamais fait ça. Certes, j'ai grandi au Texas et il ne pleuvait pratiquement jamais. En fait, je suis même pas sûr qu'on ait déjà possédé un parapluie... »

L'instinct paternel en question

L'existence d'un instinct paternel fait toutefois aujourd'hui l'objet d'un débat. L'instinct paternel n'existerait pas, pas davantage que celui maternel car, comme l'affirme certains spécialistes : « aucun instinct ne s'exprime à l'état brut chez l'être humain... toujours contrôlé par la culture. »

Pour la psychothérapeute Isabelle Filliozat : « Si un papa n'éprouve pas ce soi-disant instinct, ça ne signifie pas qu'il n'aime pas son bébé. Mais plutôt que quelque chose empêche ce mécanisme. Cela nécessite que le père prête de l'attention à ce désir d'être avec son enfant. »

Un certain nombre d'études affirment d'ailleurs que « la relation entre un parent et son enfant est avant tout le résultat de la somme de moments de vie ».

On note toutefois aujourd'hui dans les sociétés occidentales, une implication croissante des pères dans la maternité et l'éducation des enfants. Un désir paternel d'accompagner son enfant acté par les congés de paternité et le partage des tâches ménagères.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Baby blues : les papas aussi !

Si les jeunes mamans sont souvent touchées par le baby blues, une part non négligeable des jeunes papas est...
Lire la suite

Vidéo : "LA" technique pour une coiffure réussie !

Coiffer son enfant, surtout si c’est une petite fille avec des cheveux longs, et à fortiori pour un papa,...
Lire la suite