Les parents qui avaient laissé leur bébé dans une voiture surchauffée veulent porter plainte

Alors que la police de Carcassonne était intervenue pour délivrer un bébé d'une voiture garée en plein soleil, les parents de l'enfant souhaitent se plaindre.
Les parents qui avaient laissé leur bébé dans une voiture surchauffée veulent po
Les parents qui avaient laissé leur bébé dans une voiture surchauffée veulent po

Lundi après-midi, la police, avertie par des passants, a brisé la vitre d'un véhicule garée en plein soleil pour en délivrer un bébé de quatre mois laissé seul et qui manquait d'eau. Pendant ce temps, les parents étaient partis faire du shopping dans le centre de Carcassonne.

Les parents se sont plaint du bris de vitre

Retrouvé par les forces de l'ordre quelques minutes plus tard, le couple, qui faisait des emplettes dans un magasins de vêtements, s'est essentiellement préoccupé de l'état de la voiture. La vitre avant du véhicule avait été brisée par les policiers pour secourir l'enfant et l'extraire de l'habitacle surchauffé. 
Le bébé a ensuite été transporté au centre hospitalier de Carcassonne, où il a passé la nuit en compagnie de sa mère. L'enfant, qui était surtout assoiffé a rapidement retrouvé la santé.

Il est normal de laisser un bébé dans une voiture

Le lendemain soir, le couple a été convoqué au commissariat de Carcassonne pour être entendu et expliquer pourquoi l'enfant avait été laissé seul dans le véhicule. 
Pour les parents, « il était normal de laisser leur enfant dans la voiture. Ce n'est absolument pas un oubli...", a rapporté un élu de la mairie de la ville. En effet, le couple s'est également rendu à l'Hôtel de ville de la commune dans l'intention de rencontrer le maire et de déposer plainte contre les agents municipaux pour dégradation de véhicule.

Une enquête sociale est en cours

Pour l'heure, une enquête des services sociaux a été ouverte afin d'évaluer les facultés du couple à élever un enfant. Le Parquet devra également décider des suites à donner l'affaire. Dans la mesure ou le nourrisson n'a pas été retrouvé en danger vital, l'infraction est difficile à caractériser. 
La vice-procureure de la République de Carcassonne, Brigitte Etchegoinberry, assurait mercredi devoir attendre d'être en possession du procès-verbal d'audition des parents, avant de prendre une décision.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Top articles

Le meilleur des actus et des articles – Semaine du 8 septembre

Le top 5 de vos articles et de vos actualités préférés de la semaine écoulée !
Lire la suite

Comportement, nos solutions : Fratrie, jalousie et régression

Comportement, nos solutions : Fratrie, jalousie et régression

La naissance d'un frère ou d'une sœur peut constituer un sérieux motif de jalousie et de régression....
Lire la suite

Le CESU, comment ça marche ?

Le CESU, comment ça marche ?

Besoin d'un cours accéléré sur le CESU ? Retrouvez ici toutes les réponses à vos questions sur le...
Lire la suite