Les nouvelles obligations gouvernementales pour les femmes enceintes et les enfants

Le gouvernement a annoncé un nouveau plan de prévention santé, de la grossesse au 3e âge en passant par la petite enfance. On fait le point sur les sujets qui concernent les femmes enceintes et les mamans.
Alcool, obésité, examens médicaux : le plan santé du gouvernement
Alcool, obésité, examens médicaux : le plan santé du gouvernement

La ministre de la santé, Agnès Buzyn, accompagnée du premier ministre Edouard Philippe ont lancé leur plan santé. Au total ce sont 25 mesures qui vont concernent tous les Français : femmes enceintes, jeunes enfants jusqu'au 3e âge. L'objectif de ce plan « préserver près de 100 000 vies par an ».

Le point sur le plan santé concernant la grossesse

Vitamine B9 (acide folique)

Le plan santé recommande très vivement aux femmes enceintes, et à toutes les femmes qui souhaitent avoir un enfant une prise systématique de vitamine B9 ou acide folique

La prise de vitamine B9 est recommandé pendant les 2 premiers mois de grossesse. L'objectif est d'éviter une malformation de la moëlle épinière ou du système nerveux qui touche 1 naissance sur 1000. C'est ce qu'explique le ministère de la santé : « [La vitamine B9] joue un rôle important pour le bon développement du système nerveux de l'embryon et intervient notamment dans la fermeture du tube neural ». 

Augmentation de la taille du pictogramme sur les bouteilles d'alcool

Autre mesure visant les femmes enceintes : l'augmentation significative du pictogramme « interdit aux femmes enceintes » sur les bouteilles d'alcool, y compris sur les bouteilles de vin. Cette mesure devrait s'appliquer en 2019.

Une meilleure information sur les perturbateurs endocriniens

« L'exposition aux produits chimiques par l'utilisation de divers produits dans notre quotidien, notamment les perturbateurs endocriniens, et leurs effets potentiels sur la santé, représente une préoccupation croissante de la population en particulier chez la femme enceinte ». 

Partant de ce constat, le ministère de la santé prévoit de mieux informer les futures mamans sur la composition des principaux produits de consommation. Pour cela, le gouvernement ouvrira un site internet qui décryptera les produits qui sont susceptibles de contenir des perturbateurs endocriniens. Une campagne de communication sera également lancée à ce moment-là. 

Le point sur le plan santé pour les bébés et les jeunes enfants

Étalements des examens de santé

Le plan du gouvernement prévoit l'étalement entre 0 et 18 ans des 20 examens de santé qui sont aujourd'hui programmés entre les 0 et les 6 ans de l'enfant. L'objectif « prendre en compte les problématiques spécifiques de l'enfant puis de l'adolescent », notamment les risques auditifs liés à l'usage des smartphones. 

Lutter contre l'obésité

Le gouvernement veut lutter contre le surpoids et l'obésité des enfants. Pour cela, le ministère de la santé va « poursuivre et renforcer pour 3 ans l'expérimentation de la prévention de l'obésité menée avec l'assurance maladie chez les jeunes de 3 à 8 ans ».

Vous aimerez aussi

La président MAcron a-t-il insulté les mères de familles nombreuses ?

Quand des mamans de familles nombreuses se révoltent contre Emmanuel Macron

Le 26 septembre dernier, lors d'un discours en anglais, le président de la République française, Emmanuel...
Lire la suite

Famille recomposée : se remarier

Familles recomposées : se remarier !

Mettant de côté un premier mariage soldé par un échec ou par un veuvage, vous êtes décidée à vous remarier...
Lire la suite

Le plan pauvreté : ce qui concerne les plus jeunes

Petits déjeuner gratuits et places en crèches : le plan pauvreté a été dévoilé

Emmanuel Macron dévoile son plan pauvreté jeudi 13 septembre. Plusieurs mesures sont annoncées pour aider...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus