Les naissances sont des prétextes à la dépense

Matériel de puériculture high-tech, vêtements de marque, parfum hors de prix... La naissance est un piège de la consommation s'insurge la journaliste Nathalie Bernard, qu'elle n'hésite pas à qualifier de « machine à fric » sur son blog du huffingtonpost.
Les naissances sont des prétextes à la dépense
Les naissances sont des prétextes à la dépense

De plus en plus d'argent est dépensé pour accueillir un nouveau-né. Les listes de cadeaux se rallongent et l'arrivée du bébé est davantage appréciée pour ses préparatifs que pour la naissance elle-même.

Les prix des cadeaux deviennent ahurissants

Ce constat est réalisé par la journaliste Nathalie Bernard sur son blog. Il est même sujet à un véritable coup de nerf. La blogueuse qualifie la naissance de « machine à fric » et rappelle que « le business de la maternité est en pleine effervescence. Il faut ce qu'il y a de mieux pour ce petit être qui va arriver alors il n'est pas question de lésiner. »

Listes de naissance à rallonge, baby shower débridée... Les cadeaux pour les bébés et leur maman sont de plus en plus nombreux et leurs tarifs atteignent souvent des sommes vertigineuses. « On fait croire aux primipares que pour être de bons parents il faut mettre la main au porte-monnaie...La naissance est une machine à fric : pour être de bons parents il faut dépenser et quand on est dans le sillon il est d'usage de s'adapter », constate Nathalie Bernard.

La perte des valeurs fondamentales

Une situation qui perd de vue l'essentiel : c'est à dire la naissance elle-même et l'arrivée du bébé.« On en vient à ne plus apprécier la naissance pour ce qu'elle est mais pour tous les préparatifs qu'elle représente, reprend la journaliste. On ne prend pas le temps de se centrer sur l'amour qu'on va apporter à l'enfant : de toutes façons il est aimé vu comment il est gâté ».

Cette consommation à l'excès va à l'encontre de l'amour, de la tendresse et de la dévotion pourtant inhérente à l'arrivée d'un enfant.

La journaliste invite alors les jeunes parents à se recentrer sur les vrais valeurs de la naissance. « Remettons la venue de ce petit être sur terre au centre de nos préoccupations et arrêtons de penser que pour bien aimer il faut dépenser sans compter », conclue t-elle.

Publié le 19-10-2015 à 15:03 | Mis à jour le 16-10-2018 à 11:50 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Faire un enfant, oui, mais comment ?

Faire un enfant, oui, mais comment ?

Que faire pour tomber enceinte ? L'amour, pardi ! D'accord, mais que se passe-t-il ensuite ?...
Lire la suite

Cycle, ovulation et difficultés de conception

Cycle, ovulation et difficultés de conception

Un point précis sur le déroulement du cycle menstruel et de l'ovulation, ainsi que sur leurs pathologies.
Lire la suite

Avant la grossesse : votre mental

Avant la grossesse : votre mental

Tomber enceinte est devenu une obsession. Courbe de température, tests d'ovulation, rapports sexuels...
Lire la suite