Les maisons de naissance bientôt ouvertes en France

Accoucher naturellement et sans médecin sera bientôt possible en France. En effet, le décret d'application qui fixe les règles des maisons de naissance est paru au Journal officiel le premier août dernier. Ces futurs établissements accueilleront les femmes qui souhaitent vivre un accouchement moins médicalisé.
Image d'illustration

Un an et demi après le vote de la proposition de loi UDI, le décret d'application vient d'accorder l'expérimentation des maisons de naissances en France. Tenues par des sages-femmes, elles vont permettent aux femmes dont la grossesse est sans risque d'accoucher autrement qu'à l'hôpital ou à la maison.

Les sages-femmes vont assurer les accouchements

« Parallèlement aux accouchements à domicile et en plateau technique, les maisons de naissance viendront compléter l’offre de soin » , se félicite l’Association nationale des sages-femmes libérales. Très attendues, l'ouverture de ces établissements va proposer de véritables alternatives aux propositions existantes. Tenues par des sages-femmes, ces dernières assureront le suivi des grossesses et prendront en charge les accouchements.

Toutefois les règles fixées par le décret sont très strictes, les établissements devront être situés à proximité immédiate, « sans voie publique à traverser », d'un établissement hospitalier qui dispose d'un service de gynécologie obstétrique en cas d’urgence médicale.
Des mesures qui ne rassurent pas les gynécologues et les obstétriciens, inquiets pour la sécurité des patientes.

Des années d'attente

Les maisons de naissance sont destinées aux mères qui souhaitent vivre un accouchement plus naturel, avec peu d'interventions médicales, comme la péridurale. Toutefois, les sages-femmes devront pouvoir intervenir à tout moment, tous les jours de l'année et une consultation préanesthésique dans la maternité partenaire sera obligatoire. Enfin, les dépistages obligatoires pour tous les nouveau-nés devront être réalisés comme à l'hôpital.

En dépit de plusieurs années de demande, ces structures qui existent déjà en Allemagne, en Suisse, en Italie ou en Espagne seront nouvelles en France. Pourtant, selon le conseil national de l'Ordre des sages-femmes « l’évaluation du coût de l’accouchement en maison de naissance a été faite et s’avère moins coûteuse pour l’assurance maladie ».
Dix maisons de naissance sont en projet en France, elles seront expérimentées pendant 5 ans.

Publié le 26-08-2015 à 12:06 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Césariennes multiples : des risques pour maman et bébé

Césariennes multiples : des risques pour maman et bébé

4, 5 césariennes... Certaines femmes comptabilisent un grand nombre de ces interventions que ne sont jamais...
Lire la suite

Une grossesse, un accouchement et un allaitement avec un anneau gastrique

Une grossesse, un accouchement et un allaitement avec un anneau gastrique

Florence s’est fait poser un anneau gastrique. Elle est ensuite tombée enceinte : une grossesse...
Lire la suite

Accouchement : le boom du tourisme maternel !

Accouchement : le boom du tourisme maternel !

Le tourisme médical (se rendre dans un pays étranger pour profiter de sa politique de santé ou de ses prix...
Lire la suite