Les lingettes toujours plébiscitées par les mamans

On les pensait bannies suite aux nombreuses polémiques de ces dernières années. Pourtant, les mamans aiment toujours les lingettes !
Image d'illustration

Selon une étude menée par L’Institut des Mamans, 77% des mamans disent utiliser des lingettes pour bébé. Un résultat qui surprend, alors que la dernière polémique en date, lancée par l’UFC-Que Choisir, révélait que 32 marques de lingettes sur 34 testées contenaient des ingrédients indésirables…

Les auteurs de l’étude insistent sur le rapport entre l’utilisation de lingettes par les mamans et leur niveau de diplôme ; ainsi, les mamans les moins diplômées sont plus nombreuses à en utiliser très souvent (30%) et 15% d’entre elles seulement pensent réduire leur consommation de ces produits à l’avenir.

Les résultats sont différents chez les mères ayant un niveau bac +2 : elles ne sont alors que 13% à avoir fréquemment recours aux lingettes, mais sont 21% à dire vouloir s'en passer dans les mois qui viennent.

Quelles sont les raisons de la désaffection des mamans pour les lingettes nettoyantes ? Leur composition, mise en avant par 13% des utilisatrices qui pensent les abandonner bientôt ! L’Institut des Mamans en conclue donc que si l’impact de l’enquête menée par l’UFC-Que Choisir semble avoir été mineur, les mamans les plus diplômées seraient en revanche les plus méfiantes et les mieux informées quant à un potentiel risque.

Source : institutdesmamans.com

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Jouets et jeux : Les normes de sécurité

Jouets et jeux : Les normes de sécurité

Pour éviter les accidents, les jouets et les jeux pour enfants en vente dans notre pays sont soumis à des...
Lire la suite

Bien choisir la literie de bébé

Bien choisir la literie de bébé

C'est un peu le cauchemar des papas peu bricoleurs et l'angoisse des mamans qui ont peur qu'il ne soit pas...
Lire la suite

Sommeil : bébé aime la routine !

Le rituel du coucher, passé de mode ? Des chercheurs québécois répondent "Non" !
Lire la suite