Les jumeaux qui avaient 8 ans d’écart

Conçus au même moment en 2004, ce qui fait techniquement d’eux des jumeaux, Jasmine et Simon sont pourtant nés à 8 ans d’écart !
Image d'illustration

Ce genre de cas s’est déjà présenté, mais fait toujours un drôle d’effet… En 2004, Lisa et Nigel Billington se lancent dans un cycle de fécondation in vitro. Depuis 7 ans, le couple essaie sans succès d’avoir un enfant. Il faut dire que Nigel avait subi une vasectomie des années auparavant. Une opération éventuellement réversible, mais l’intervention pour lui rendre sa fertilité n’a pas fonctionné, ce qui arrive dans nombre de cas…

En 2004, Lisa a déjà 38 ans. Les médecins la préviennent : étant donné son âge, les chances de réussite de la FIV ne sont que de 14% environ… Mais elle réagit très bien au traitement de stimulation ovarienne ! Très vite, pas moins de 24 embryons sont obtenus. Deux sont réimplantés dans la foulée dans l’utérus de Lisa, qui se retrouve rapidement enceinte. Jasmine naît à 33 semaines de grossesse, en mai 2005.

Les jeunes parents décident de profiter de leur fille. Pendant ce temps, les 22 embryons restant du cycle de FIV ont été congelés. En 2012, l’envie d’enfant se fait de nouveau ressentir… Lisa a alors 47 ans, les chances de réussite se sont encore amenuisées !

Pourtant, elle parvient une fois de plus à tomber enceinte sans difficultés. Et Simon vient au monde en mai 2013, quasiment 8 ans jours pour jours après sa sœur aînée…Et jumelle ! Amusant : à sa naissance, prématurée elle aussi, Simon pesait 2,9 kg, exactement comme Jasmine lorsqu’elle est née ! Les deux enfants seraient également, selon leurs parents, le portrait craché l’un de l’autre à la naissance.

Source : dailymail.co.uk

Publié le 24-01-2014 à 11:33 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

L’acide folique contre l’autisme lié aux pesticides

L'acide folique contre l'autisme lié aux pesticides

La vitamine B9 ou acide folique n'a pas fini de nous surprendre : déjà reconnue pour ses bienfaits sur la...
Lire la suite

La maternité tardive

La maternité tardive

Études longues, aspirations professionnelles, difficultés à stabiliser la vie affective, familles...
Lire la suite

3 grossesses, 7 bébés !

Sarah Imbierowicz, 36 ans, et son mari Bill ont déjà 4 enfants, dont des triplés. Ils s’apprêtent à...
Lire la suite