Les hémorragies post-partum plus fréquentes à l’hôpital

Accoucher à l’hôpital augmenterait les risques d’hémorragies post-partum. Une étude britannique est à l’origine de cette conclusion surprenante.
Image d'illustration



Une équipe de chercheurs britanniques de l’Université de Southampton a étudié le dossier médical de 500 000 femmes pour arriver à cette conclusion : un accouchement à l’hôpital induit plus de risques d’hémorragies post-partum qu’un accouchement prévu à domicile. Il est à souligner tout de même qu’en Grande-Bretagne, les hémorragies post-partum sont la première cause de décès liés à l’accouchement !

Surmédicalisation de l’accouchement

Les scientifiques placent la surmédicalisation de l’accouchement comme principale cause de ces pertes de sang (trop) importantes. Ocytocines de synthèse pour accélérer les contractions, recours trop fréquent à la césarienne, à l’épisiotomie… Tout ceci concourrait à diminuer la sécurité de la femme. Rappelons toutefois qu’accoucher à domicile n’est pas non plus exempt de risques ; conclusion : futures mamans, n’hésitez pas à discuter avec votre gynécologue ou votre sage-femme de l’organisation de la naissance pour la préparer au mieux !

Publié le 10-12-2012 à 16:10 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le Brésil souhaite limiter son taux record de césarienne

Le gouvernement brésilien a lancé des mesures pour réduire le nombre de césariennes de confort pratiquées à...
Lire la suite

Jenifer est maman !

La chanteuse et très populaire jurée de The Voice sur TF1 vient de donner naissance à un petit garçon.
Lire la suite

La péridurale, comment ça marche ?

La péridurale, comment ça marche ?

La péridurale est une anesthésie locale du bas du corps pratiquée, entre autre, pendant l'accouchement.
Lire la suite