Les femmes enceintes exposées à des substances cancérigènes

Une étude sur plus de 4000 femmes enceintes a démontré que celle-ci présentent une exposition forte à plus de 10 métaux lourds. On fait le point.
Les femmes enceintes exposées à des substances cancérigènes
Les femmes enceintes exposées à des substances cancérigènes

La liste des aliments interdits aux femmes enceintes risque de s'allonger. Une étude publiée par Santé Publique France a démontré qu'une grande majorité des femmes enceintes étaient surexposées à des métaux lourds, l'arsenic et le mercure notamment.

L'étude a été conduite sur plus de 4000 femmes ayant accouché en 2011. Les scientifiques ont étudié des prélèvements recueillis au moment de l'accouchement. 

13 substances dangereuses 

Cette surexposition serait causée par une trop grande consommation de poissons par les femmes enceintes. En plus du mercure et l'arsenic, treize substances ont été trouvées dans le corps des femmes enceintes, et pour la majorité d'entre elles, elles sont cancérigènes : aluminium, antimoine, cadmium, césium, chrome, cobalt, étain, nickel, plomb, uranium et vanadium. 

Un danger pour le fœtus et le bébé

Le problème c'est que toutes ces substances peuvent avoir des effets potentiellement graves sur le bébé à naître : malformations, très petits bébés...ainsi que sur la santé de l'enfant : problèmes de développement psychomoteur, problèmes cognitifs, infertilité...

L'alimentation des femmes enceintes en question

L'étude affirme que « l'alimentation est la principale source d'exposition » même si les scientifiques accusent également « le tabac, l'utilisation de produits d'hygiène et cosmétiques, l'utilisation domestique de pesticides ». Selon les chercheurs les résultats sont liés à « une consommation plus élevée de produits de la mer chez les Françaises ».

A ce jour, l'agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) préconise aux femmes enceintes de limiter la consommation de poissons ou de fruits de mer à 150g par semaine et d'éviter les poissons les plus contaminés (requins, les lamproies, les espadons, les marlins et les sikis). En espérant que les poissons et les fruits de mer ne soient pas un jour déconseillés aux femmes enceintes, à qui il ne restera plus grand-chose à manger...

Vous aimerez aussi

IVG : prendre une décision

IVG : prendre une décision

Le chiffre de 210 000 avortements par an est à peu près stable depuis 2006. Ce qui ne l'est pas, c'est que...
Lire la suite

Ikea vous demander d’uriner sur une de ses publicités [VIDEO]

Ikea vous demander d'uriner sur une de ses publicités [VIDEO]

La marque de meubles suédoise fait le buzz. Sur une de ses publicités publiées dans le plus important...
Lire la suite

Sos : comment éviter la toxoplasmose ?

Gros plan sur la toxoplasmose

La toxoplasmose est une infection due à un parasite. En effet, c'est l'une des affections clés à détecter...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus