Les enfants aussi auront leur médecin traitant !

Pédiatre ou généraliste ? La santé des bébés et des enfants jusqu'à 16 ans pourrait être suivie par un médecin référent. Comme les grands !
Les enfants aussi auront leur médecin traitant !
Les enfants aussi auront leur médecin traitant !

Attribuer un médecin traitant aux enfants ? 


C'est l'une des mesures inscrites dans le projet de loi sur la santé qui a été présenté mercredi dernier. Pédiatre ou généraliste, le praticien suivrait la santé de l'enfant de la naissance à ses 16 ans, et serait le garant de la cohérence du parcours de soins. Tout comme le système mis en place pour les plus de 16 ans depuis 2004 !

A quelques différences près cependant, du moins dans un premier temps : les parents qui décideraient de consulter un spécialiste pour leur enfant, ou encore un autre pédiatre ou généraliste ne seraient pas pénalisés au niveau du remboursement. Pour rappel, 71% des 0—16 ans sont aujourd'hui suivi par des généralistes, contre 15% par des pédiatres.

Ces derniers se montrent plutôt hostile à ce volet du projet de loi : selon eux, ce serait une obstruction au droit des parents à opter pour le professionnel de leur choix pour la santé de leur enfant. Les généralistes, eux, sont plutôt favorables à l'idée. L'adoption définitive du projet de loi devrait intervenir d'ici début 2015.

Publié le 17-10-2014 à 00:00 | Mis à jour le 23-05-2018 à 12:53 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

La sieste

La sieste

Le sommeil de bébé, un casse-tête ? Non, une simple question d'organisation ! La sieste de bébé...
Lire la suite

Vidéo choc : ne jamais laisser votre enfant seul dans une voiture sous le soleil

Vidéo choc : ne jamais laisser votre enfant seul dans une voiture sous le soleil

Avec la chaleur de ces derniers jours, nous trouvons essentiel de rappeler un principe simple : ne...
Lire la suite

Les antibiotiques, ce n’est pas automatique !

Santé : les antibiotiques, ce n'est (toujours) pas automatique...

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tire la sonnette d'alarme : en dépit des multiples campagnes...
Lire la suite