Les bobos à l'école : chutes et coups

L'école est un lieu de vie et d'apprentissage. Parfois des petits accidents peuvent arriver : chutes, coups... Les bobos des tout-petits sont nombreux. Comment l'école s'occupe-t-elle des bobos et comment pouvez-vous réagir quand votre enfant rentre à la maison ?
Les bobos à l’école : chutes et coups
Les bobos à l’école : chutes et coups

A l'école

Tout établissement scolaire dispose de :

  • une trousse de premiers soins ;
  • une fiche d'identification des élèves, avec nom et prénom, contacts des responsables ;
  • de numéros d'urgence en cas de gros bobos.

Votre enfant est pris en charge par un membre du corps enseignant qui lui prodigue les premiers soins : on désinfecte les plaies, on rafraîchit les fièvres, on décongestionne les bosses, et surtout, on rassure et on apaise votre enfant.

A la maison : les bons réflexes

Avant d'accueillir votre grand guerrier, désinfectez vos mains.

Réflexes pratiques :

  • on vérifie immédiatement la mise à jour des vaccins en cas de coupure ;
  • renseignez-vous auprès de l'école pour savoir quels médicaments ont été administrés. Si votre enfant se plaint encore de douleur, vous pourrez évaluer le délai à respecter entre les prises de médicaments ;
  • s'il est fiévreux, rafraîchissez-lui le visage avec un gant humide ;
  • n'hésitez pas à appliquer du froid sur une contusion, mais jamais en contact direct avec la peau.

En cas de doute, appelez votre médecin traitant.

Parlez pour dédramatiser

  • Parlez-lui, posez-lui des questions : le fait de raconter sa mésaventure dédramatise la situation.
  • Expliquez-lui que ce sont des choses qui arrivent, et qu'il devient grand !
Publié le 25-05-2009 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante#ecole

Vous aimerez aussi

Une jeune maman doit la vie à une hystérectomie !

Une jeune maman doit la vie à une hystérectomie !

A 21 ans, Lucy, une jeune britannique souffrant d'un placenta praevia, a du subir une ablation de l'utérus...
Lire la suite

L’entretien prénatal n'a pas la côte

Mis en place il y a 8 ans, l'entretien prénatal est encore peu proposé aux femmes enceintes. Il donne...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus