Les astuces et les bons gestes : le massage, un moment de plaisir partagé

Très populaire, le massage des bébés n'est pas à proprement parler une pratique typique du maternage ; mais il apporte un renforcement du lien parent-enfant, lien qui est au centre de la notion de parentage. Ses multiples bienfaits font son succès !
Massage de bébé
Massage de bébé

Pourquoi masser ?

Des coliques douloureuses, des difficultés d'endormissement, un bébé angoissé, prématuré... Autant de bonne raison d'adopter le massage !

Le massage participe au bon développement physique et affectif de l'enfant. Ritualisé (après le bain, c'est le meilleur moment !), il rassure, apaise, soulage et favorise un sommeil profond et paisible.

Côté parents, le massage doit être aussi une source d'épanouissement : c'est un grand moment de tendresse, de complicité et de communication, même non verbale. Votre bébé, même tout petit, saura très bien vous signaler qu'il apprécie un mouvement ou qu'il n'aime pas un autre !

Le massage doit aussi contribuer à vous donner confiance et à ne pas craindre de toucher votre enfant : ceci est particulièrement valable pour le papa, qui a parfois le sentiment d'être exclu des soins !

Parmi les bénéfices connus du massage, citons la digestion (facilitée), les coliques et les constipations, le renforcement du système immunitaire...Bébé apprend également à mieux connaître et appréhender les différentes parties de son corps.

Comment masser ?

Le massage peut s'apprendre au cours d'ateliers d'apprentissage. Mais les principes généraux sont généralement les mêmes :

  • Un toucher franc et ferme, sans être brutal. Si vous le caressez trop ou que vos mouvements ne sont pas assez appuyés, bébé aura l'impression que vous le chatouillez et il peut détester ça !
  • Utilisation d'huile : ce n'est pas indispensable, mais une huile peut faciliter vos mouvements tout en hydratant la peau de votre bébé. Attention au choix du produit : jamais d'huiles essentielles (trop concentrées pour son épiderme fragile, elles risquent en outre de déclencher une réaction allergique), et privilégiez toujours une huile végétale : dites-vous que si vous ne pouvez pas la manger, vous ne devez pas l'utiliser ! L'amande douce est la plus souvent conseillée.
  • Masser, ce n'est pas uniquement faire glisser ses mains sur le corps de bébé : pensez aussi à mobiliser ses membres. Pliez ses petites jambes, ses bras et exploitez sa souplesse naturelle.
  • Ne commencez pas les vrais massages avant 4 semaines de vie ; contentez-vous de caresses et d'effleurages jusqu'à son premier mois.
  • Soignez l'environnement : chaleur et confort obligatoires, pas de bruits ni d'intrusions durant le massage... Pensez aussi à ne jamais masser durant la digestion.

En savoir plus :

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le sommeil de bébé : 0-6 mois

Le sommeil de bébé : 0-6 mois

Tout ce qu'il faut savoir sur le sommeil de bébé : les nuits, le rythme veille-sommeil, le cododo...
Lire la suite

Crèmes solaires : le point pour chaque âge

Protections solaires : le point pour chaque âge

Le soleil et les petits : tout savoir pour que le plaisir soit au rendez-vous.
Lire la suite