Les alternatives au riz

Boulgour, quinoa, riz sauvage, millet... ils gagnent à être connus ! Très versatile, le boulgour peut être utilisé dans nombre de recettes. Le quinoa est quant à lui un substitut de luxe : ses qualités nutritives sont exceptionnelles. Vous pouvez aussi opter pour le riz sauvage ! Et ce ne sont pas les seules options...
Les alternatives au riz
Les alternatives au riz

Le boulgour

Le boulgour est certainement l'option la plus facile à adopter. Il se cuisine exactement de la même manière et se prête aux mêmes préparations ! Blé germé, séché et concassé, c'est un aliment riche en phosphore, en fer, en magnésium et en vitamines.

Le quinoa

Même s'il a l'apparence d'une céréale, le quinoa est en réalité une plante de la même famille que la betterave. Il se cuisine cependant comme une céréale, dans 2 fois son volume d'eau.

C'est un aliment très riche, d'une teneur en glucides équivalente à celle des céréales, et contenant de plus des protéines et tous les acides aminés essentiels !

Le riz sauvage

Graine provenant d'une plante aquatique, le riz sauvage est une excellente source de zinc. Il contient beaucoup plus de protéines que son lointain cousin le riz. Pour une cuisson réussie, comptez 40 minutes dans un grand volume d'eau.

Les autres alternatives

D'autres aliments, disponibles depuis quelques années dans la plupart des grandes surfaces peuvent également remplacer le riz au quotidien : le blé (qualités nutritives proches du riz), l'amarante (riche en lysine), le millet (riche en vitamine A)... N'hésitez pas à les essayer pour diversifier vos repas !

En savoir plus :

Notre article Apprendre les propriétés des aliments et savoir composer un repas

Publié le 21-05-2013 à 10:30 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Stop aux régimes pendant la grossesse !

Une équipe internationale de chercheurs vient de confirmer l’importance de l’alimentation maternelle dans...
Lire la suite

Allaitement : à 6 mois, 1 bébé sur 4 encore concerné

L’Institut National de Veille Sanitaire (INVS) révèle qu’à l’âge de six mois, seul un bébé sur quatre est...
Lire la suite