Le syndrome pied-main-bouche

Fièvre, maux de gorge, aphtes, éruption cutanée : les symptômes de la maladie pied-main-bouche ne sont pas franchement spectaculaires ! Mais il s'agit bien d'une maladie infantile qu'il convient de traiter, pour le bien-être de votre petit.
Le syndrome pied-main-bouche
Le syndrome pied-main-bouche
Publicité

Le syndrome pied-main-bouche : De quoi s‘agit-il ?

La maladie pied-main-bouche est un syndrome, c'est-à-dire un ensemble de symptômes dont l'association caractérise la maladie. Cette maladie peut être liée à plusieurs virus, tous de la famille des entérovirus du groupe A, tels que les coxsackie 16, 6 ou 10, ou encore l'entérovirus 71.

La maladie touche essentiellement les enfants âgés de 6 mois à 4 ans, mais les adultes peuvent également la contracter. Très contagieuse, sa période d'incubation est de 3 à 5 jours. Elle guérit la plupart du temps spontanément en une semaine. Naturellement, la collectivité favorise la contagion... L'été semble par ailleurs être une période de recrudescence du virus.

Une bonne nouvelle tout de même : à priori, comme pour d'autres maladies infantiles, on n'attrape pas le pied-main-bouche plusieurs fois !

Quels sont les symptômes du pied-main-bouche?

  • Une éruption de petits boutons indolores sur la paume des mains, la plante des pieds et dans la bouche. Chez les plus petits, ils peuvent aussi se développer sur le siège. Ils ressemblent aux vésicules de la varicelle mais ne démangent pas. Toutefois, ceux situés dans la bouche peuvent évoluer en aphtes douloureux.
  • Une fièvre (38-40°).
  • Un écoulement nasal.
  • Des maux de gorge.
  • Des nausées, des vomissements.

Quels traitements ?

De par son caractère bénin, le syndrome pied-main-bouche ne requiert pas de traitement spécifique. On se borne donc à soulager les principaux symptômes :
  • Des antipyrétiques pour faire baisser la fièvre.
  • Des antalgiques pour la douleur, notamment des aphtes dans la bouche (paracétamol ou ibuprofène sous forme pédiatrique).
  • En cas d'aphtes douloureux : donner à boire froid, éviter jus de fruits ou eau gazeuse, choisir des aliments mous et peu salés...
  • Ne pas toucher les vésicules, ni les percer, ni appliquer de corps gras : elles sécheront et disparaîtrons d'elles-mêmes.
  • Et surtout, le faire boire beaucoup pour éviter la déshydratation occasionnée par la fièvre !

Quelles complications ?

Les complications sont très rares : fièvre au-delà de 40°, éruption cutanée intense, cœur ou poumons infectés (rarissime). Un autre risque est celui de la déshydratation, car les aphtes qui font souffrir bébé peuvent le pousser à refuser nourriture et boisson. Dans ce cas, le pédiatre reste votre meilleur interlocuteur !

Autre problème : une fois votre bout de chou guéri, il peut rester contagieux... En effet, le virus de la maladie pied-main-bouche peut passer dans les selles et rester actif plusieurs semaines après la disparition des symptômes. Veillez donc, dans les semaines qui suivent la maladie, à l'hygiène des mains (après le change et/ou les toilettes) et à utiliser des mouchoirs jetables. Un bon lavage à haute température de la literie et des vêtements vous aidera à avoir l'esprit tranquille !

Bon à savoir également : il est fréquent que les vésicules situées sous les ongles de mains et de pieds de votre enfant provoquent la perte de ces ongles, quelques semaines après le "pic" de l'éruption. Ceci est spectaculaire mais sans gravité, un autre ongle "neuf" étant déjà là ! Durant cette période, soyez encore plus attentifs à l'hygiène des mains et à l'entretien des ongles pour le bien-être de votre petit.

Pied-main-bouche femme enceinte : quels dangers ? 

Femmes enceintes, attention ! Chez vous, l'infection par le syndrome pied-main-bouche peut passer totalement inaperçue. Même il elle est souvent anodine, la maladie peut tout de même être responsable de fausses couches précoces.

Et si vous contractez le virus peu de temps avant d'accoucher, votre bébé risque de naître avec la maladie.

Si vous êtes en contact avec un enfant ayant attrapé le virus voici quelques conseils donné par la Sécurité sociale:

  • Éviter idéalement les contacts étroits avec quelqu'un qui souffre du syndrome pieds-mains-bouche ;
  • Accorder une attention particulière aux mesures qui empêchent la transmission : lavez-vous régulièrement les mains et n'hésitez pas à portez des gants pour changer les couches d'un enfant ayant le virus, lorsque vous le mouchez ou lorsque vous préparez à manger par exemple. 
  • Une surveillance plus attentive de la grossesse est nécessaire si la maman a contracté l'infection. Parlez-en à votre médecin.
Plus d'articles sur : #sante
Isabelle DAMIRON
Publié le 20-06-2013 à 00:00
Mis à jour le 07-11-2017 à 12:07
Auteur : Isabelle DAMIRON
2747 articles

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus