Le syndrome de Lacomme : quand la grossesse pèse lourd…

"Sciatique", "fausse sciatique", "douleurs ligamentaires", "pubalgie"… Des maux très désagréables et très fréquents pendant la grossesse ! Parfois légères, ces douleurs au niveau de la zone pelvienne peuvent vite devenir infernales quand elles s’intensifient : on parle alors d’un véritable syndrome, le syndrome de Lacomme.
Le syndrome de Lacomme : quand la grossesse pèse lourd…
Le syndrome de Lacomme : quand la grossesse pèse lourd…



Les symptômes

Les douleurs articulaires et ligamentaires sont légion durant la grossesse, particulièrement à la fin : notre corps a parfois du mal à endurer prise de poids et déferlement hormonal… Si les maux de dos sont fréquents, ils ne font pourtant pas partie des symptômes du syndrome de Lacomme.
En revanche, si vous souffrez de douleurs ligamentaires intenses au niveau du bassin (ça tiraille, ça "brûle" au niveau de l’aine), de douleurs importantes au niveau de la symphyse pubienne (l’os situé en avant du pubis), d’élancements aigus le long du nerf sciatique, ou encore de sensations de lourdeur dans le bas-ventre et la région périnéale, vous pouvez être atteinte de ce syndrome bénin !

Que faire ?

Tout d’abord, il est important de consulter votre médecin pour écarter toutes les causes possibles de vos maux. En effet, le syndrome de Lacomme se caractérise par des douleurs pouvant être très différentes d’une femme à l’autre, et ces symptômes douloureux peuvent évoquer d’autres problèmes de santé. Il s’agit donc d’écarter les causes pathologiques comme :

- La sciatique
- La pubalgie
- Une colique néphrétique
- Une menace d' accouchement prématuré
- Une spondylartrite ankylosante…

Toutes ces affections doivent être traitées spécifiquement. Si aucune d’entre elle n’est diagnostiquée, et que vos douleurs deviennent handicapantes, il s’agit alors d’un syndrome de Lacomme.

Publié le 12-06-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Enceinte, on boucle sa ceinture !

Ça comprime, ça gêne, ce n’est pas bon pour le bébé, c’est dangereux en cas de chocs… Halte aux idées...
Lire la suite

Le syndrome transfuseur-transfusé : double danger !

Le syndrome transfuseur-transfusé : double danger !

Environ 15 % des grossesses gémellaires monochoriales sont concernées par le syndrome...
Lire la suite

Le burn-out parental, agir avant qu'il ne soit trop tard

Lutter contre le burn-out parental

Il existe, on l'a rencontré ! Le burn-out parental est une réalité. Si le terme renvoie d'abord à une...
Lire la suite