Le surpoids des enfants : comment dédramatiser et l’aider mieux manger ?

Le pédiatre vous a annoncé que votre bout de chou était en surpoids ? Sur son carnet de santé, vous avez remarqué que sa courbe de croissance se situe dans les limites supérieures ? Avec 10% d’enfants obèses en France, ce problème doit être pris au sérieux, car les conséquences pour son futur état de santé se jouent dès le plus jeune âge. Toutefois, ce n’est ni dramatique, ni irrémédiable : des précautions et des mesures simples vont vous permettre de réguler son poids en douceur.
Image d'illustration



Un surpoids ? Ne dramatisez pas !

Votre bébé est dodu ? Votre enfant est en surpoids ? Ne dramatisez pas ! Cette situation n’est pas une fatalité. Nul besoin de vous en vouloir. Même si ça ne lui est pas bénéfique, c’est vrai qu’on a tous tendance à être attendri par un bébé ou un enfant gourmand…

De la même façon qu’il ne sert à rien de culpabiliser, il serait néfaste d’accabler votre enfant. Trop petit pour réguler son alimentation, un régime drastique ne pourrait que troubler sa relation à la nourriture à long terme. Inutile donc de parler de régime, car en plus, votre enfant est en pleine croissance et il n’est pas question de le priver. Avec les conseils qui suivent, vous lui apporterez les bases d’une bonne alimentation pour toute sa vie !

Quelques conseils pour l’aider à mieux manger :

- Respectez les conseils des médecins concernant les besoins selon son âge : les quantités et les fréquences des biberons et, après la diversification alimentaire, les quantités des repas.
- Respectez les horaires de repas et de goûter : manger dès qu’il le souhaite incite son corps à stocker et l’empêche de connaître la sensation de faim et de satiété.  
- Avant ses 2 ans, évitez les boissons sucrées, les sucreries et les grignotages salés. L’idéal est l’eau, les jus de fruits peu sucrés et les fruits. Après cet âge-là, gardez bien sûr le contrôle sur les aliments gras, salés et sucrés !
- Ne laissez pas votre enfant passer ses journées sur le canapé ou n’avoir que des activités statiques. Sortez tous ensemble marcher, faire du vélo, etc. : ça fera du bien à tout le monde !

Dans tous les cas, l’objectif n’est pas de perdre de poids, mais de poursuivre sa croissance sans prendre trop de poids, jusqu’à ce que la courbe de poids retombe dans les normes. Ne vous inquiétez pas, cette situation n’est que passagère. Alors que la "malbouffe" envahit notre société et que le nombre des gens en surpoids augmente, donner les bonnes bases à votre enfant lui permettra d’avoir, à long terme, une bonne alimentation et une meilleure santé. Et pourquoi ne pas en profiter pour vous y mettre, vous aussi ?

Publié le 16-05-2013 à 11:38 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Enfant : comment arrêter le biberon ?

Nos idées : accro au bib', nos idées pour s'en passer !

Que ce soit à 2, 3, 4 ou même 5 ans, boire du lait est toujours bénéfique pour un enfant. Il est vrai que...
Lire la suite

Une alimentation adaptée : Que manger de 18 à 36 mois ? les apports indispensabl

Une alimentation adaptée : Que manger de 18 à 36 mois ? les apports indispensables

A 18 mois, votre enfant ne se nourrit plus comme un tout petit bébé et en grandissant, son alimentation...
Lire la suite