Le mal des transports

Évitez le calvaire du voyage ! Votre enfant a mal au ventre, il ne parle plus et se sent mal : c'est le signe d'un mal des transports. Le phénomène peut s'amplifier rapidement : il salive beaucoup, il a très chaud et finit par vomir. Ce mal survient bien sûr lors des trajets en voiture, mais aussi pendant les voyages en avion et en train, et à bord des bateaux. Il est très fréquent chez les enfants de 3 à 6 ans.
Le mal des transports
Le mal des transports

D'où vient le mal des transports ?

Le cerveau de votre petit analyse les informations qu'il reçoit pour déterminer sa position dans l'espace. Mais dans les transports, ces informations semblent contradictoires : son corps ne bouge pas, mais sa position dans l'espace change. Son organisme est désorienté et réagit par le mal des transports.

Quels moyens de transport l'affectent le plus ?

L'intensité de la réaction de votre enfant dépend du mode de déplacement que vous utilisez. Dans un avion, il sentira très peu le mouvement et vous pourrez passer un agréable vol avec lui. Mais dans un petit bateau sur une mer démontée, il sera sûrement malade (et vous aussi d'ailleurs !). De même en voiture, les routes de montagnes et leurs virages déclenchent plus facilement le mal des transports que les trajets sur autoroutes.

Quelles solutions pour son mal ?

Avant de partir, vous pouvez lui donner un médicament recommandé par votre médecin. Mais prévoyez les accidents : prenez avec vous un sac en plastique, de quoi le nettoyer et des boissons pour le réhydrater.

Pendant le voyage, essayez des solutions simples :

  • installez votre enfant à l'endroit le plus stable possible ;
  • ne le laissez pas fixer son attention sur un livre ou un jeu ;
  • aites-le regarder à l'extérieur ;
  • voyagez de nuit ou à l'heure de la sieste ;
  • faites des pauses régulièrement.

Sachez que ce mal atteint fréquemment les petits, et qu'il y a de fortes chances pour qu'il disparaisse quand votre enfant grandira.

En savoir plus :

Publié le 08-07-2011 à 08:30 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Diabète gestationnel : prévenir plutôt que guérir !

Oui, il est possible de prévenir un diabète gestationnel ! En respectant 4 principes simples d’hygiène...
Lire la suite

Grossesse gémellaire : le développement des jumeaux

Grossesse gémellaire : le développement des jumeaux

Vous attendez des jumeaux ? Alors vous serez une maman particulièrement suivie pendant votre...
Lire la suite

Le burn-out parental, agir avant qu'il ne soit trop tard

Lutter contre le burn-out parental

Il existe, on l'a rencontré ! Le burn-out parental est une réalité. Si le terme renvoie d'abord à une...
Lire la suite