Le lait : les laits différents (chèvre, végétaux...)

Lait de chèvre, de soja, de brebis : il existe sur le marché un grand nombre de laits, à proscrire pour certains, à utiliser avec parcimonie pour d'autres... Petit tour de ce qui existe.
Le lait : les laits différents (chèvre, végétaux…)
Le lait : les laits différents (chèvre, végétaux…)

Qu'est-ce que le lait ?

D'après l'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments), quand on parle de lait sans indication complémentaire, il s'agit forcément de lait de vache.

Chèvre, brebis, ânesse : des laits non recommandés

D'après l'INPES (Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé), "les laits de chèvre, brebis, ânesse ne sont pas du tout adaptés à l'alimentation de votre bébé. Ils peuvent même s'avérer dangereux".

Il existe des préparations en poudre à base de lait de chèvre, déconseillées avant 1 an. Si vous choisissez ce lait parce que votre enfant est allergique aux protéines de lait de vache, il est préférable de prendre un avis médical avant toute utilisation : les protéines de ces deux laits sont comparables.

Prudence avec les laits végétaux

Selon l'INPES, les préparations à base de protéines de soja (PPS) ne présentent aucune supériorité nutritionnelle par rapport aux préparations à base de lait de vache. Il ne faut donc jamais les utiliser sans avis médical. Les PPS 1er ou 2e âge sont les seules à être régies par la réglementation des aliments de l'enfance : ne les confondez pas avec les boissons au soja vendues en brique, non adaptées aux enfants de moins de 3 ans.

Depuis peu, l'AFFSAPS déconseille l'emploi de ces préparations entre la naissance et l'âge de 3 ans : elles contiennent des phyto-estrogènes (hormones végétales), dont la structure chimique est proche des hormones humaines, pouvant perturber le développement hormonal du bébé.

Il existe aussi des boissons végétales bios à base d'amande, de riz, de noisette, d'avoine ou de châtaigne. Ces laits végétaux sont à utiliser avec prudence, en raison des forts risques d'allergie et de leur carence en calcium. Parlez-en à votre médecin avant toute utilisation.

En savoir plus

Le site de l'Institut National de Prévention et d'éducation sur la santé

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Alimentation des enfants : des parents vigilants

Alimentation des enfants : des parents vigilants

L'institut Odoxa a mené, en partenariat avec le quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France Magazine et...
Lire la suite

La digestion du lait

La digestion du lait

Le lait infantile, bien que fabriqué dans le respect de normes très strictes, peut poser des problèmes de...
Lire la suite

La pub, c’est plus fort que toi !

Les liens entre télévision et obésité infantile ne sont plus à prouver. Mais si ce n’était pas la...
Lire la suite