Le lait : les laits différents (chèvre, végétaux...)

Lait de chèvre, de soja, de brebis : il existe sur le marché un grand nombre de laits, à proscrire pour certains, à utiliser avec parcimonie pour d'autres... Petit tour de ce qui existe.
Le lait : les laits différents (chèvre, végétaux…)
Le lait : les laits différents (chèvre, végétaux…)

Qu'est-ce que le lait ?

D'après l'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments), quand on parle de lait sans indication complémentaire, il s'agit forcément de lait de vache.

Chèvre, brebis, ânesse : des laits non recommandés

D'après l'INPES (Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé), "les laits de chèvre, brebis, ânesse ne sont pas du tout adaptés à l'alimentation de votre bébé. Ils peuvent même s'avérer dangereux".

Il existe des préparations en poudre à base de lait de chèvre, déconseillées avant 1 an. Si vous choisissez ce lait parce que votre enfant est allergique aux protéines de lait de vache, il est préférable de prendre un avis médical avant toute utilisation : les protéines de ces deux laits sont comparables.

Prudence avec les laits végétaux

Selon l'INPES, les préparations à base de protéines de soja (PPS) ne présentent aucune supériorité nutritionnelle par rapport aux préparations à base de lait de vache. Il ne faut donc jamais les utiliser sans avis médical. Les PPS 1er ou 2e âge sont les seules à être régies par la réglementation des aliments de l'enfance : ne les confondez pas avec les boissons au soja vendues en brique, non adaptées aux enfants de moins de 3 ans.

Depuis peu, l'AFFSAPS déconseille l'emploi de ces préparations entre la naissance et l'âge de 3 ans : elles contiennent des phyto-estrogènes (hormones végétales), dont la structure chimique est proche des hormones humaines, pouvant perturber le développement hormonal du bébé.

Il existe aussi des boissons végétales bios à base d'amande, de riz, de noisette, d'avoine ou de châtaigne. Ces laits végétaux sont à utiliser avec prudence, en raison des forts risques d'allergie et de leur carence en calcium. Parlez-en à votre médecin avant toute utilisation.

En savoir plus

Le site de l'Institut National de Prévention et d'éducation sur la santé

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Allaitement : en Suède, pas de bébé pour le lait maternisé !

La Suède s’apprête à interdire l’utilisation d’images de bébés dans les publicités et sur les...
Lire la suite

5 fruits et légumes par jour… Ce n’est pas gagné !

5 fruits et légumes par jour... Ce n'est pas gagné !

Tout le monde connaît la rengaine : 5 fruits et légumes par jour, c'est la clé d'un régime alimentaire...
Lire la suite

Les produits laitiers

Les produits laitiers

La voie lactée de l'alimentation équilibrée ! Riches en calcium, en protéines et en vitamines, les...
Lire la suite