Le drame d’un bébé chinois miraculé

L’enfant a survécu à l’accident de moto qui a coûté la vie à ses parents dans l’est de la Chine. Un sauvetage miraculeux !
Image d'illustration

Lorsque la collision entre le deux roues des parents et un camion a eu lieu, ces derniers ne transportaient pas un nouveau-né avec eux : l’enfant était encore… Dans le ventre de sa mère ! Sous la violence du choc, il aurait été purement et simplement éjecté du ventre maternel.

Les témoins de l’accident ont rapidement retrouvé le bébé ensanglanté à quelques mètres du crash ; incroyable mais vrai : alors que tous le pensaient décédé, il s’est mit à pleurer et à bouger ! Transporter immédiatement à l’hôpital le plus proche, le petit garçon, qui n’a pour l’heure pas de nom, est toujours soigné pour quelques contusions.

L’histoire a follement émue la Chine, où tous les médias en ont parlé durant plus d’une semaine. Des dons, mais aussi des ventes de charité ont été organisées pour venir en aide au bébé et à son frère et sa sœur, désormais orphelins. Plus de 1 500€ environ ont d’ores et déjà été collectés.

Source : french.peopledaily.com.cn

Publié le 26-03-2014 à 14:16 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Vous aimerez aussi

Ses premières sorties : organiser les promenades de votre bébé

Ses premières sorties : organiser les promenades de votre bébé

L'air frais apporte à votre nourrisson de nombreux bienfaits pour sa santé et son éveil. Il découvre de...
Lire la suite

Un papa deux fois sage-femme !

Les aléas de l’accouchement à domicile et des bébés pressés !
Lire la suite

Naissance : quand la saison influence le caractère…

Naissance : quand la saison influence le caractère...

Cela semble farfelu à première vue, et pourtant : selon la saison à laquelle nous sommes né, notre...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus