Le congé maternité: fiche pratique

Vous êtes enceinte et travaillez ou touchez des indemnités de chômage, voici vos droits et vos avantages en matière de congé maternité !
Le congé maternité: fiche pratique
Le congé maternité: fiche pratique
Publicité

Pour bénéficier du congé maternité

  • Déclarez votre grossesse à la CPAM

En envoyant le feuillet de la déclaration de grossesse établie lors de votre première visite médicale obligatoire à la Sécurité Sociale (votre Caisse Primaire d'Assurance Maladie ou CPAM) avant la fin de la 14e semaine de grossesse (16e semaine d'aménorrhée).

  • Déclarez votre grossesse à votre employeur

En lui remettant en main propre ou par lettre recommandée avec accusé de réception un exemplaire de votre déclaration de grossesse, pour bénéficier des avantages (aménagement d'horaires, autorisation d'absence...).
Aucune déclaration n'est obligatoire, la loi prévoit seulement que vous préveniez votre employeur avant votre départ en congé maternité.

  • Pour toucher vos indemnités journalières

Votre employeur doit remplir et envoyer une attestation de salaire à l'assurance maladie au moment votre départ en congé maternité.
Durant le congé maternité, vous avez droit à des indemnités journalières, versées par la Sécurité Sociale. Votre employeur peut parfois compléter ces indemnités : pour en savoir plus, consultez votre convention collective.

  • La reprise du travail

A votre retour de congé maternité, vous devez retrouver votre poste, ou un poste similaire, et votre salaire.

  • Pour bénéficier de l'assurance maternité

Vous devez être assurée sociale, ou épouse d'un assuré, à charge d'un assuré, étudiante, affiliée à la CMU...
Sont couverts à 100 % :

  • Les examens médicaux (prise de sang, les 7 visites médicales obligatoires),
  • Les frais d'hospitalisation ;

A noter que les dépassements d'honoraires sont à votre charge ou prise en partie en charge par votre mutuelle : renseignez-vous pour prévoir vos dépenses.

La durée du congé maternité

  • Vous attendez votre 1er ou votre 2e enfant

Vous avez droit à 16 semaines au total, 6 semaines avant l'accouchement et 10 après. Vous pouvez reporter 3 semaines du congé prénatal sur le congé postnatal.

  • Vous attendez votre 3e enfant ou plus

Si vous attendez votre troisième enfant ou plus, votre congé est de 26 semaines, soit 8 semaines de congé prénatal et 18 semaines de congé postnatal.

  • Vous attendez des jumeaux

Votre congé est de 34 semaines (12 avant l'accouchement et 26 après). Vous pouvez prendre 4 semaines de votre congé postnatal avant votre accouchement, réduisant alors ce dernier à 22 semaines.

  • Vous attendez des triplés ou plus

Votre congé est réparti en 24 semaines de congé prénatal et 22 postnatal (soit 46 semaines au total).

  • Cas particuliers

Vous accouchez après la date présumée : la durée du congé postnatal ne change pas.
Vous accouchez avant la date présumée : les jours de congé prénatal que vous n'aurez pas pris sont automatiquement reportés sur le congé postnatal. La durée totale du congé maternité reste inchangée.

  • Congés pathologiques

Avant l'accouchement : sur prescription médicale, vous pourrez bénéficier de deux semaines supplémentaires.
Après l'accouchement : sur prescription médicale, vous pouvez obtenir quatre semaines supplémentaires.

En savoir plus:

Renseignez-vous auprès :

Sur le forum :

Plus d'articles sur : #enpratique
Isabelle DAMIRON
Publié le 08-07-2013 à 00:00
Mis à jour le 25-10-2017 à 17:10
Auteur : Isabelle DAMIRON
2747 articles

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • Th33na
    Th33na - Il y a 3 ans

    Il conviendrait de préciser pour la durée du congé maternité que les enfants issus d'une union précédente présents en garde alternée sont considérés comme les X premiers du foyer même si la belle maman n'a pas accouché de ses beaux enfants. Pour mon cas, mon conjoint a deux enfants, je bénéficie donc du congé maternité de 26 semaines comme si j'allais accoucher de mon 3ème !

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus