Le Botox au secours de bébés malades

Non, la toxine botulique ne sert pas uniquement à figer totalement l’expression des actrices ou des coquettes !
Image d'illustration



Si on vous dit "Botox", vous pensez immédiatement au front ultra-lisse de dizaines d’actrices (non, non, on ne citera personne, n’est ce pas Nicole Kidman ?) ; bref, à un produit utilisé essentiellement pour ses propriétés esthétiques. Et pourtant, la toxine botulique (d’où est issu le fameux produit) peut avoir une toute autre utilité, notamment pour les plus petits !

Le saviez-vous ? La toxine botulique est, comme son nom l’indique, un produit toxique, en l’occurrence pour le système nerveux. Elle a la faculté de paralyser les muscles, et doit donc être utilisée avec la plus grande modération ! Mais comme tous les poisons, utilisée en petite quantité, elle est aussi bénéfique. Des médecins de l’Hôpital de Montréal (Canada) ont expérimenté avec succès les injections de Botox sur des bébés atteints du syndrome CHARGE.

Le syndrome CHARGE est un ensemble de malformations congénitales atteignant notamment le cœur et les glandes salivaires. Ces dernières produisent trop de salive qui s’accumule ensuite dans les poumons de bébé, créant des difficultés respiratoires potentiellement mortelles ! En injectant régulièrement, dès l’âge de 2 mois, de la toxine botulique au niveau des glandes salivaires, les scientifiques sont parvenus à ralentir le processus jusqu’à l’âge d’un an et demi, soit le moment où la production de salive revient spontanément à la normale. Autant de confort gagné pour les petits malades, et une issue fatale évitée !

Publié le 03-12-2012 à 11:47 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Un enfant greffé à 80% par sa propre peau

Un enfant sauvé grâce à une greffe de peau génétiquement modifiée

Un petit garçon, atteint d'une maladie rare, a bénéficié d'une greffe de peau sur 80% de son corps. Il...
Lire la suite

comment lire une échographie ?

Comment décrypter une échographie ?

L'échographie : comment la lire pour bien la comprendre ? On fait le point.
Lire la suite

Dépression post-partum : un congé plus long, la solution ?

Des chercheurs américains ont déterminé qu’un congé maternité de 6 mois, chez les femmes jugées "à risque"...
Lire la suite