La sclérose en plaques liée à une carence en vitamine D durant la grossesse

Il existerait un lien entre le risque de sclérose en plaques et le taux de vitamine D chez la femme enceinte, selon les résultats d’une étude britannique.
Image d'illustration



Une étude britannique publiée dans le Journal of Neurology, Neurosurgery and Psychiatry rapporte que le mois de la naissance a un effet déterminant sur les risques d’être atteint de sclérose en plaques. À partir d’une latitude de 52° au nord de l’équateur, ils ont découvert que le risque de développer la maladie est plus élevé pour des enfants nés en avril, un mois précédé de longues périodes sans lumière du soleil. Or la vitamine D est synthétisée par l’organisme à partir de certains rayons solaires ultra-violets !

80% de la population manque de vitamine D

Des études précédentes ont déjà montré le lien entre une carence en vitamine D et la sclérose en plaques. Au niveau du fœtus, une carence pourrait agir sur le développement de ses systèmes nerveux central et immunitaire. Les chercheurs conseillent donc aux femmes enceintes de prendre en un complément pendant leur grossesse. En France, 80%* de la population présente une carence modérée à sévère en vitamine D. La sclérose en plaques est une affection qui voit le système immunitaire attaquer les fibres nerveuses du corps

*résultat de l’Etude Nationale Nutrition Santé publiée en mai 2012.

Publié le 22-11-2012 à 12:07 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le sixième mois de grossesse

Le sixième mois de grossesse

Votre bébé devient de plus en plus réceptif aux stimuli extérieurs : c'est normal, son corps est...
Lire la suite

Gros plan : le diagnostic préimplantatoire

Gros plan : le diagnostic préimplantatoire

Encore peu utilisé en France mais très répandu en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, le diagnostic...
Lire la suite