La puéricultrice

Aux petits soins pour votre bébé dès sa naissance, les puéricultrices feront partie de vos interlocutrices de prédilection durant votre séjour en maternité...et plus tard!
La puéricultrice
La puéricultrice

Les missions de la puéricultrice

La profession de puéricultrice englobe de nombreux domaines : outre les soins apportés aux enfants (jusqu'à l'âge de 15 ans), sa mission consiste à s'assurer de ses bonnes conditions d'accueil : situation matérielle de la famille, détection d'éventuels problèmes psychologiques, prévention... Il s'agit donc d'un métier à dominante médico-sociale. On est loin du cliché de la "puér" qui change les couches et donne les premiers bains de bébé ! Lorsqu'elle exerce en maternité, la puéricultrice doit être à la fois un soutien et un conseil pour la nouvelle maman : recommandations pour l'allaitement, bons gestes à adopter pour la toilette...


A savoir : la puéricultrice peut également exercer en dehors du domaine hospitalier : rattachée à un centre de P.M.I. (Protection Maternelle et Infantile) ou à un établissement d'accueil (crèche, école).

Le rôle de la puéricultrice

Concrètement, la puéricultrice fait partie (avec vous, bien sûr !) des premières personnes en contact avec votre bébé. Sa formation et ses compétences lui permettent de réaliser un certain nombre de soins infirmiers : premiers examens du nourrisson à la naissance (désobstruction des voies respiratoires, par exemple), premiers tests, pansements et soins du cordon, mais aussi alimentation et soins spécifiques aux prématurés dans le cadre d'un service de néonatalogie. C'est elle qui pratique la première véritable toilette de votre bébé et qui vous montre les bons gestes.

Elle va également définir avec vous le régime alimentaire idéal de votre nouveau-né, selon que vous allaitiez ou non. Enfin, elle assure un rôle de conseil : n'hésitez pas à lui poser toutes les questions concernant le quotidien avec votre bébé (fréquence des tétées ou des biberons, habillement, soin du cordon, petits bobos...).

Publié le 04-08-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

30 millions de fillettes risquent l’excision

L’Unicef vient de publier un rapport alarmant sur l’excision : plus de 130 millions de filles et de...
Lire la suite

Les réponses du gynécologue

Les réponses du gynécologue - semaine du 01/02/2010

Chaque semaine, retrouvez dans cette rubrique les réponses du docteur Jonathan Ouahba, gynécologue et...
Lire la suite

Maternité : publique ou privée ?

Maternité : publique ou privée ?

Au moment de choisir votre maternité, son statut (public ou privé) peut être un critère de choix. Mais...
Lire la suite