La puberté précoce, un phénomène qui inquiète

De plus en plus de cas de puberté précoce sont constatés. Des petites filles qui ont leurs règles à 7 ans, des petits garçons de 8 ans avec des poils pubiens. Retour sur ce phénomène encore mal connu, qui inquiètent les médecins et les parents.
La puberté précoce, un phénomène qui inquiète
La puberté précoce, un phénomène qui inquiète

C'est quoi la puberté précoce ? 

L'âge de la puberté a fortement diminué depuis le 19eme siècle. Allodocteur rappelle que dans les années 1850, en Europe et aux États-Unis, l'âge moyen des premières règles était de 17 ans. Aujourd'hui, les filles sont pubères à 12 et demi ans en moyenne. 

On parle donc de puberté précoce dans les cas où les premiers signes de puberté (règles, poussées des seins, poils pubiens, augmentation des testicules...) arrivent avant 10 ans. 

Une situation compliquée pour les enfants comme pour les parents

La puberté précoce touche plus les petites filles que les garçons. Et souvent, les petites filles touchées le vivent très mal.

C'est difficile d'être « différent » dans une cour de récréation ; d'avoir des seins et un corps de femme qui se dessine, alors que l'on est encore qu'une petite fille, qui ne pense qu'à jouer. Certains enfants se retrouvent isolés, rejetés par leurs camarades. 

Les parents sont souvent perdus également. Interrogée par le magazine Elle, Karinne Gueniche psychanalyste et psychologue à l'hôpital Necker, enfants malades à Paris assure : « Cela génère de l'angoisse. Une fois le diagnostic posé, ils passent d'une phase rassurante ('notre fille n'a pas une maladie grave') à une phase inquiétante ('notre fille est sexuée').

À 7 ou 8 ans, une fillette est encore vue comme un bébé, un être asexué. L'irruption du sexuel entraîne de nombreux questionnements (sexualité, fertilité, fécondité), alors même que la plupart des parents n'ont jamais évoqué ces questions avec leur enfant ».

Quelles sont les causes de la puberté précoce ? 

Les médecins avancent plusieurs causes qui expliqueraient la multiplication des pubertés précoces. Les facteurs environnementaux sont largement suspectés et notamment : 

  • Le surpoids. Les médecins ont démontré que les petites filles en surpoids avaient plus de risques de déclencher une puberté précoce. En effet, les cellules graisseuses synthétisent les œstrogènes qui entraînent la puberté.  
  • Les perturbateurs endocriniens sont partout (jouets, cosmétiques, pesticides...). Ils altèrent le système hormonal et pourraient entraîner une « surdose » œstrogènes chez les enfants, entraînant ainsi une puberté précoce. 

Quels sont les traitements pour lutter contre la puberté précoce ? 

Il est important de consulter un médecin si vous constatez des signes de puberté précoce chez vos enfants. En effet, plus tôt les enfants sont pubères, plus tôt ils arrêtent de grandir. Ainsi, les enfants qui souffrent de puberté précoce perdent 10 cm par rapport à la taille qu'ils auraient dû atteindre. 

De plus, une puberté précoce favoriserait les risques de maladies cardio-vasculaires et de cancers. 

Le médecin, après un examen attentif et des tests pourront prescrire aux enfants des hormones qui bloquent leur puberté, jusqu'à l'adolescence. 


Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Un cœur tout neuf et un bébé !

Un cœur tout neuf et un bébé !

Une jeune femme argentine greffée du cœur il y a quelques années vient de metre au monde un bébé grâce à...
Lire la suite

Bébé a 5 mois : tout savoir sur son évolution

Bébé de 5 mois : ce qu'il faut savoir

Bébé a grandi, il a maintenant 5 mois. Il fait, en général, ses nuits, développe sa coordination...
Lire la suite