La puberté précoce

Attention, l'horloge biologique avance ! La puberté commence normalement vers 9-10 ans chez les filles et vers les 12 ans chez les garçons. Cependant, les scientifiques observent depuis quelques années dans nos sociétés industrialisées, une augmentation des pubertés précoces qui touche en majorité les filles.
La puberté précoce
La puberté précoce

Les pubertés précoces

Il existe trois types de pubertés précoces qui se déclenchent avant l'âge de 8 ans chez les filles et avant l'âge de 10 ans chez les garçons.

La puberté précoce vraie est due à une activation neurologique de l'hypothalamus des gonades (glandes sexuelles, ovaires chez les filles et testicules chez les garçons) qui arrive à maturité. Elle génère les hormones sexuelles, la pilosité, et accélère la croissance et la maturation osseuse.

La pseudo-puberté précoce, beaucoup plus rare et facile à détecter, peut être isosexuelle (développement des seins) ou hétérosexuelle (virilisation de la fille comme du garçon). Dans le cas de la pseudo-puberté, les hormones sexuelles sont encore immatures et se détectent grâce au test au synacthène.

La puberté précoce dissociée représente l'apparition d'un caractère sexuel isolé : croissance prématurée des seins (dite thélarche), de la pilosité pubienne (dite pubarche) ou hémorragie génitale isolée (dite ménarche).

Causes et traitements

Ces trois types de pubertés précoces peuvent se manifester dès l'âge de trois ans et même avant (dans le cas de la puberté thélarche notamment). Elles sont à prendre très au sérieux, car elles peuvent être les manifestations de différentes tumeurs : cérébrale, surrénalienne, ovarienne, testiculaire selon les cas.

En cas de doute, il faut donc procéder à une analyse (scanner, IRM, marqueurs tumoraux) puis au traitement adapté.

Pas de panique, il existe des traitements pour toutes les pubertés précoces qui disparaissent lorsque leur cause est éliminée.

Publié le 18-06-2013 à 11:35 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse et téléphone portable, pas de panique

Grossesse et téléphone portable, pas de panique

Nocif ou non, le téléphone portable durant la grossesse ? Si les ondes émises par nos appareils n'ont pas...
Lire la suite

Pénurie de vaccins en France : une attente qui perdure

Pénurie de vaccins en France : une attente qui perdure

Il y a quelques semaines, le Conseil constitutionnel a rendu un avis jugeant que la vaccination obligatoire...
Lire la suite