La peur du docteur ! Chez l'ophtalmologiste

Avant trois ans, une première visite chez l'ophtalmologiste s'impose pour votre enfant. L'examen permettra de dépister d'éventuels troubles visuels. Traités précocement, la plupart des pathologies de l'œil se soignent avec succès.
La peur du docteur ! Chez l'ophtalmologiste
La peur du docteur ! Chez l'ophtalmologiste

Préparer la visite chez l'ophtalmologiste

Comme toute première visite chez un professionnel de santé, la rencontre avec l'ophtalmologiste se prépare « psychologiquement » 

Pour certains examens (fond de l'œil), il sera nécessaire de dilater les pupilles de votre enfant avec des collyres (gouttes ophtalmiques), à donner quelques jours ou quelques heures avant la consultation (demander conseil à votre praticien).

Importance du dépistage précoce

Entre 18 et 36 mois, deux à trois visites de contrôle suffisent (sauf problème détecté antérieurement). Elles permettent de dépister les anomalies visuelles les plus courantes, notamment :

  • la myopie
  • l'astigmatisme
  • l'hypermétropie
  • le strabisme (troubles de la vision binoculaire)
  • l'amblyopie fonctionnelle (baisse de l'acuité visuelle, risques ultérieurs de malvoyance)

L'examen ophtalmologique

L'ophtalmologiste évaluera l'acuité et la mobilité visuelles de votre enfant pour détecter les pathologies énoncées ci-dessus.

Efficacité des traitements

Le système visuel des jeunes enfants est sensible aux traitements. La plupart des problèmes dépistés avant quatre ans se corrigent facilement (lunettes adaptées, exercices orthoptiques pour le strabisme, etc.)

Publié le 03-09-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante#enfant

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Votre valise pour la maternité

Votre valise pour la maternité

Dès le septième mois de grossesse, la valise pour votre séjour à la maternité doit être prête ! Vous...
Lire la suite

Sauvée par son propre bébé !

Atteinte d’une tumeur à l’utérus, cette jeune femme doit sa guérison à… son bébé-surprise !
Lire la suite

Les antibiotiques, ce n’est pas automatique !

Santé : les antibiotiques, ce n'est (toujours) pas automatique...

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tire la sonnette d'alarme : en dépit des multiples campagnes...
Lire la suite