La perte du désir pendant la grossesse

La grossesse est une expérience unique dans la vie d’une femme. Malgré les difficultés, les troubles ou les complications, les sensations liées à ce petit être qui grandit en vous sont exceptionnelles ! En parallèle à cette relation privilégiée entre vous et bébé, la grossesse est aussi l’étape qui vous prépare, vous et votre compagnon, à votre future parentalité. Chacun à votre façon, vous allez passer ces 9 mois de transition. Plus tout à fait à deux, mais pas encore à trois… Alors que vous vivez ces chamboulements physiologiques et familiaux, quelle place accordez-vous à votre vie de couple, et, plus particulièrement à votre vie sexuelle ? Quel désir ressentez-vous pour votre compagnon ?  
Image d'illustration

 

Désir et grossesse : entre physiologie et hormones…

Durant la grossesse, toutes les femmes ne ressentent pas les mêmes niveaux de désirs sexuels ; il n’y a pas de norme ! Toutefois, l’avancement de la grossesse et des changements physiologiques influencent les envies. Ainsi, le premier trimestre est souvent marqué par une baisse de la libido : la fatigue, les nausées et autres symptômes désagréables diminuent fréquemment le désir. Le deuxième trimestre est, en général, une période de renouveau et de bien-être, y compris en ce qui concerne le domaine sexuel ! La disparition des symptômes les plus pénibles et les hormones vous influencent. Enfin, le troisième trimestre se caractérise par des modifications corporelles qui préparent à l’accouchement : le ventre est très arrondi, les jambes sont lourdes et les douleurs, souvent ligamentaires, se généralisent. Les mouvements sont difficiles et la lassitude est là ! Dans ces conditions, le désir sexuel a du mal à se faire une place…

Le désir : un état d’esprit !

La présence d’un fœtus en soi influence, consciemment ou non, sa propre image de femme qui se transforme en mère. Ce trouble peut diminuer le désir, et changer la vision que l’on a de son compagnon, qui nous renvoie alors plus une image de futur père que de partenaire sexuel ! Fréquente également, la crainte que bébé puisse ressentir la relation sexuelle est, parfois, un frein aux envies de câlins, notamment en fin de grossesse : la peur qu’il puisse avoir mal ou que le rapport sexuel provoque l’accouchement réduit l’envie et la fréquence des relations. Par ailleurs, voir son corps changer et prendre du poids n’aide pas à se sentir bien, belle et désirable !

Quelle que soit l’avancée de votre grossesse et le niveau de désir pour votre compagnon, il n’y a pas de norme. Si vous entendez certaines femmes enceintes dire qu’elles ont une activité sexuelle intense alors que ce n’est pas votre cas, ne vous inquiétez pas ! Si vous ne ressentez pas de désir, ne culpabilisez pas non plus. Pour relancer l’envie, vous pouvez varier les plaisirs : massages, caresses… Si les ébats amoureux vous semblent difficiles à cause de la taille de votre ventre ou de la complexité des mouvements, vous pouvez essayer des positions plus faciles. Et si le rapport sexuel ne vous dit rien, vous pouvez opter pour des moments intimes différents. Parlez-en avec votre compagnon pour qu’il ne se sente pas responsable de cette baisse de libido et trouvez ensemble vos propres solutions !  

Publié le 02-05-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #bienetre

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Hygiène bébé : des parents plus exigeants

Hygiène bébé : des parents plus exigeants

Les marchés des produits d’hygiène pour bébé et des couches accusent une baisse de chiffre d’affaires...
Lire la suite

Un compte Instagram pour assumer ses vergetures !

Un compte Instagram pour assumer ses vergetures !

Grossesses, bien sûr, mais aussi prise ou perte de poids importante, troubles du comportement...
Lire la suite

Bien choisir la literie de bébé

Bien choisir la literie de bébé

C'est un peu le cauchemar des papas peu bricoleurs et l'angoisse des mamans qui ont peur qu'il ne soit pas...
Lire la suite