La période probable d'accouchement, nouvelle norme ?

Faut-il oublier l'incontournable "date présumée d'accouchement" (DPA). Oui, selon la Haute Autorité de Santé...
La période probable d’accouchement, nouvelle norme ?
La période probable d’accouchement, nouvelle norme ?

Ce moment magique où, lors d'un des premiers rendez-vous médicaux de suivi de la grossesse, le médecin nous révèle "LA" date... La fameuse DPA, ou Date Prévue d'Accouchement ! Un calcul qui nous semble toujours un peu mystérieux, mais qui nous fixe un but précis : le jour de notre rencontre avec bébé !

Mais, selon la HAS, cette date précise manquerait justement... de précision ! Tout d'abord, parce que la durée normale d'une grossesse peut varier d'une femme à l'autre, ainsi que le révélait, entre autre, cette étude américaine récente. Ensuite, parce que la date précise de la conception n'est presque jamais juste ! Il existe toujours une marge d'erreur de quelques jours... Et surtout, parce que nombreux sont les facteurs pouvant légèrement écourter une grossesse physiologique (c'est-à-dire non concernée par une pathologie provoquant une prématurité réelle)...

Bref, pour la HAS, la DPA est dépourvue de sens ! L'autorité veut donc désormais promouvoir une nouvelle notion, la "période probable d'accouchement". Concernant les femmes qui vivent une grossesse normale et non pathologique, cette période, calculée à partir de la date probable de début de la grossesse, s'étend de 14 jours avant la DPA à 7 jours après, soient 3 semaines durant lesquelles tout peut arriver... Une notion plus réaliste sans doute, puisque 7 femmes enceintes sur 10 accouchent effectivement entre la 39e et la 42e semaine d'aménorrhée !

La notion de "période probable d'accouchement" devrait désormais figurer au bas du document de déclaration de grossesse, en lieu et place de la "date présumée d'accouchement". Dans les faits, cela ne change pas grand-chose, mais nous, on ne peut pas s'empêcher de penser qu'elle manque un petit peu de magie... Et vous ?

Source : sante.planet.fr

Publié le 15-11-2013 à 15:19 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Nouvelle-Zélande : quand une grossesse passe inaperçue…

Nouvelle-Zélande : quand une grossesse passe inaperçue...

Rebecca Oldman, 25 ans, pensait devoir faire une croix sur ses projets de maternité... C'était sans compter...
Lire la suite

Naissance prématurée : la survie possible dès 23 semaines

Naissance prématurée : la survie possible dès 23 semaines

Si le seuil de viabilité est parfois établi à 24 semaines, une étude américaine vient de démontrer qu'un...
Lire la suite

Un nouveau site web pour le don de sang de cordon

Savez-vous que le don de sang de cordon ombilical peut sauver des vies ? L’Agence de biomédecine veut...
Lire la suite