La mortalité maternelle diminuée de moitié !

Image d'illustration
Enfin une bonne nouvelle : la mortalité maternelle dans le monde a été divisée par deux en 20 ans, selon l'Organisation des Nations Unies ! Les causes de ces résultats encourageants : une meilleure éducation sanitaire et davantage de temps et de moyens consacrés à la formation de personnels médical et paramédical, particulièrement dans les zones les plus défavorisées.

Toutefois, ont recense encore près de 290 000 décès de femmes dans la période périnatale par an, soit environ une femme toutes des 2 minutes. Les pays les plus touchés sont ceux d'Afrique subsaharienne et d'Asie (Inde, Bangladesh...).

Médecin Sans Frontières (MSF) avait déjà alerté l'opinion publique dans l'un de ses rapports : le manque de professionnels de santé est toujours criant malgré les progrès constatés. En Afrique subsaharienne, par exemple, moins de 40% des femmes accouchent avec l'aide d'une sage-femme, d'un médecin ou d'une infirmière ! Mais MSF pointait également un autre élément préoccupant : parmi tous ces décès périnataux, une large part est imputable... aux avortements, réalisés parfois dans des conditions terrifiantes. Selon l'ONG, ces IVG dramatiques pourraient facilement être évitées (formation de personnels, accès à l'IVG médicamenteuse), mais la mise en place de solutions paraît impossible en raison de nombreuses lois et interdits religieux.

En attendant, le fossé nord-sud se creuse : si dans les pays développés le risque de mourir pendant la grossesse ou l'accouchement se chiffre à 1 pour 3 800, il grimpe dans certaines régions d'Afrique subsaharienne à 1 pour 39 !
Publié le 18-05-2012 à 09:50 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

La Marche des Bébés 2012 : mobilisez-vous !

Le 14 octobre prochain aura lieu la seconde édition de la Marche des Bébés, organisée par la fondation...
Lire la suite

Suivre sa grossesse soi-même ?

Grâce à un kit et à un accès sécurisé à un portail internet dédié, certaines femmes pourraient bien vivre...
Lire la suite