La mère de deux petites filles mise en examen pour assassinat

Dimanche 10 juin deux petites filles de 3 ans et 5 ans ont été retrouvées mortes dans leur chambre. La mère des enfants vient d'être placée en détention provisoire et est mise en examen pour assassinat.
Une mère de deux fillettes mise en examen pour assassinat
Une mère de deux fillettes mise en examen pour assassinat

Dimanche soir dans une caserne de gendarmerie de Limonest, une commune du Rhône proche de Lyon. A 17h30 un appel alerte le Samu. La mère de deux petites filles âgées de 3 ans et 5 ans, prévient les secours que ses enfants, qui étaient parties faire une sieste ne respirent plus. 

A l'arrivée des secours, les pompiers tentent de ranimer les fillettes, mais n'y parviennent pas. franceinfo indique que les secouristes, quand ils sont rentrés dans l'appartement, ont été fortement marqués par une odeur de White Spirit. 

Une mère sous le choc, le père absent

Le père de famille, sous-officier de gendarmerie était absent au moment des faits. Le couple était en train de séparer. 

La mère de famille est sous le choc. Elle est alors hospitalisée. Cependant, dès le lundi les enquêteurs décident de la placer en garde à vue. Mercredi soir elle est mise en examen pour assassinat et placée en détention provisoire. Le parquet estime en effet qu'il possède des « éléments graves et concordants pour penser qu'elle a pu donner la mort à ses enfants ».

Des versions contradictoires

Plusieurs éléments contredisent l'histoire de la mère de famille, qui nie toute implication dans la mort de ses enfants. Le premier d'entre eux : la plus jeune des petites filles serait en fait morte dans la nuit du samedi au dimanche, et non le dimanche soir comme l'indique la jeune femme de 38 ans. 

De plus, elle devait recevoir pour le week-end sont frère et sa belle-sœur qu'elle a décommandé. Ils sont finalement venus le dimanche soir. La mère dit aux enquêteurs qu'ils ont vu les 2 fillettes, ce que dément l'oncle des enfants et sa compagne. 

Eux déclarent n'avoir vu que l'aîné, la mère disant que la plus petite était souffrante. 

Une source proche de l'enquête rapportée par Franceinfo info indique par ailleurs que la mère avait vendus des vêtements et des jouets de ses filles deux jours avant leur disparition. 

Pour le moment les analyses n'ont pas permis de connaître les causes de la mort des fillettes. Si la mère de famille est condamnée pour assassinat elle risque la prison à perpétuité. 

Publié le 14-06-2018 à 11:31 | Mis à jour le 14-06-2018 à 11:36 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #faitsdivers

Vous aimerez aussi

Condamnée pour 8 infanticides, Dominique Cottrez sera libérée le 22 janvier

Condamnée pour 8 infanticides, Dominique Cottrez sera libérée le 22 janvier

Dominique Cottrez a été condamnée en juillet 2015 à 9 ans de prison pour avoir, après 8 dénis de grossesse,...
Lire la suite

Des parents accusés de malnutrition

Des parents accusés d'avoir causé le décès de leur fille en la sous-alimentant

Les parents d'une petite fille de 16 mois, morte en décembre 2017, sont accusés d'avoir causé le décès de...
Lire la suite

Une maman abandonne ses 6 enfants pendant plusieurs semaines

Une maman abandonne ses 6 enfants pendant plusieurs semaines

Dimanche 11 mars, une jeune femme est arrêtée à Cayenne, en Guyane avec 3 kilos de cocaïne. Originaire de...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus