La grossesse nerveuse, ça existe ?

La grossesse nerveuse est un trouble présentant les symptômes d'une grossesse alors qu'il n'y a pas eu fécondation. C'est une "fausse grossesse".
La grossesse nerveuse, ça existe ?
La grossesse nerveuse, ça existe ?

Définition

La grossesse nerveuse n'existe pas en termes médicaux. Elle est psychique. La femme est à tel point persuadée d'être enceinte que son équilibre hormonal est influencé. Des symptômes comparables à ceux d'une vraie grossesse apparaissent : aménorrhée, nausées, vomissements, seins douloureux...

Facteurs

Le désir profond d'un enfant ou l'angoisse de se retrouver enceinte sont à l'origine d'une grossesse nerveuse. Celle-ci concernerait particulièrement les femmes de plus de 35 ans en mal d'enfant ou les jeunes femmes peu assurées. Les raisons du trouble sont propres à chacune.

Parfois, les symptômes d'une "fausse grossesse" ont une origine physiologique : un dysfonctionnement de l'ovaire qui entraîne le gonflement de l'utérus. Les douleurs sont vives et il faut vite consulter un médecin.

Diagnostic et traitement

Un test de grossesse permet de savoir si la femme est enceinte. Souvent, dialoguer avec son gynécologue et comprendre que la grossesse n'est que psychique fait disparaitre les symptômes. Mais certaines femmes restent persuadées d'être enceintes après un résultat négatif. Ce refus d'admettre la réalité nécessite alors une psychothérapie.

L'intime conviction d'être enceinte constitue le signe le plus marquant de la grossesse nerveuse. Remonter aux sources de cette certitude permet d'aider les femmes à mieux accepter la réalité.

Pour plus d'informations sur le sujet, n'hésitez pas à consulter un médecin.

 

Publié le 04-04-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Booster sa fertilité

Booster sa fertilité

Un projet de bébé? Et si vous boostiez votre fertilité pour mettre toutes les chances de grossesse de votre...
Lire la suite

FIV et autisme : pas de risques significatifs

FIV et autisme : pas de risques significatifs

De nombreux parents ayant recours à la fécondation in vitro (FIV) expriment leur inquiétude quant au QI ou...
Lire la suite

Contraception : le naturel est de retour

Polémiques en série et autres alertes sanitaires : les contraceptifs hormonaux n’ont plus tellement la...
Lire la suite