La grossesse à 35 ans...

Après 35 ans, le désir de grossesse peut toujours se faire sentir. Mais certaines questions peuvent venir vous assaillir : trop âgée ? Comment vivre cette grossesse ? Encore faut-il se poser les bonnes questions ! Tour d'horizon des interrogations les plus courantes chez les futures mamans de 35 ans.
La grossesse à 35 ans...
La grossesse à 35 ans...
Publicité

Après 35 ans, le désir de grossesse peut toujours se faire sentir. Mais certaines questions peuvent venir vous assaillir : trop âgée ? Comment vivre cette grossesse ? Encore faut-il se poser les bonnes questions ! Tour d'horizon des interrogations les plus courantes chez les futures mamans de 35 ans.

 

 

"Après 35 ans, puis-je encore faire un enfant ?"

A 20 ans, vous avez 20% de chances de tomber spontanément enceinte. Mais à 35 ans, ce chiffre tombe à 12% ! 35 ans représente en effet une sorte de cap au-delà duquel votre fertilité est réduite. Vous êtes toujours en mesure de procréer, mais votre production d'ovocytes et d'hormones diminue, ce qui rend la fécondation plus rare. Il est donc fréquent que vous mettiez du temps à tomber enceinte. Et si vous n'arrivez pas à obtenir une grossesse naturellement, vous pouvez avoir recours à une F.I.V ou une insémination artificielle.

 

"Pourrai-je assumer cette grossesse face aux autres ?"

Sachez que tomber enceinte à 35 ans n'est pas du tout un phénomène rare ! Le taux de fécondité de cette tranche d'âge a beaucoup augmenté ces dernières années (+ 7,2% en 2005). En effet, les femmes consacrent de plus en plus le début de leur vie de femme à leur carrière et prennent surtout le temps pour trouver le père idéal ! En clair, être maman à cet âge-là n'est pas du tout marginal.

 

"Quels risques pour le bébé ?"

Un des premiers risques d'une grossesse à 35 ans est la trisomie 21, dont la fréquence augmente à partir de cet âge . On compte également un nombre plus élevé de naissances prématurées et de grossesses multiples, les principaux responsables étant les traitements contre l'infertilité ! Et pour éviter au maximum ces risques de complications, les grossesses après 35 ans sont très suivies : dépistages, examens, caryotypes, accompagnement obstétrical permettent d'anticiper tout problème.

 

"Quels risques pour moi ?"

Plus on prend de l'âge, plus notre corps peut subir certaines pathologies ou désagréments : hypertension, surpoids, problèmes de dos, de circulation. Et un organisme de 35 ans mettra plus de temps à se remettre d'une grossesse et des modifications physiques qu'elle entraine qu'un corps de 20 ans !

 

"Et l'avenir ?"

Qui dit grossesse tardive dit parents plus vieux que la moyenne, et donc plus tard, vous vous imaginez déjà "vieux parents". Et votre petit ne connaitra peut être pas longtemps ses grands-parents. Mais dites-vous aussi que cet enfant, vous avez pris le temps de le vouloir et que ce choix est réfléchi.

Plus d'articles sur : #enviedebebe
Isabelle DAMIRON
Publié le 17-02-2014 à 00:00
Mis à jour le 25-10-2017 à 17:10
Auteur : Isabelle DAMIRON
2747 articles

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus