La bronchiolite : la kiné respiratoire

Un rhume, des quintes de toux, une respiration sifflante et les bronches vite encombrées sont les symptômes habituels de la bronchiolite. Dans un premier temps, il faut consulter le pédiatre pour établir un diagnostic fiable, à partir duquel des séances de kiné respiratoire pourront être envisagées.
Bronchiolite
Bronchiolite

La consultation

Avant d'envoyer votre tout-petit chez le kinésithérapeute, le médecin va s'employer à vérifier ses capacités pulmonaires. Le kiné lui-même procède d'abord par un examen de l'enfant (symptômes, état général, toux, souplesse, etc.). Après cette auscultation, il établit un diagnostic complémentaire de celui du médecin. Surtout, il cherche à évaluer comment le bébé va accepter les séances et en même temps, il rassure les parents en leur expliquant pourquoi les gestes qu'il va pratiquer seront sans douleur pour leur petit.

La séance démarre par le désencombrement des voies aériennes supérieures, pour permettre au nourrisson de respirer librement. Concrètement, le kinésithérapeute procède à un lavement du nez avec, le plus souvent, un sérum physiologique. Il en profite pour apprendre aux parents à répéter ce geste ultérieurement.

Le désencombrement bronchique

C'est le désencombrement bronchique qui est le plus spectaculaire car il donne faussement l'impression que le bébé est écrasé sous les mains du kiné. En fait, ce dernier place une main sur le thorax du petit et l'autre sur son abdomen. La pression exercée quand l'enfant recrache l'air provoque l'arrivée des sécrétions dans la trachée. Ces gestes sont répétés plusieurs fois dans une même séance. Ensuite, le kinésithérapeute suscite la toux en appuyant très légèrement sur la trachée.

En dégageant le mucus présent dans les poumons et les voies respiratoires, les techniques de kinésithérapie aident le bébé à mieux respirer, à mieux dormir et à mieux manger. On évite aussi au passage toute complication liée à une surinfection pulmonaire. Si l'obstruction se situe au niveau de la gorge plutôt que des bronches comme habituellement, il faut alors plutôt envisager un traitement de fond avec votre pédiatre.

En savoir plus

Le site officiel du réseau bronchiolite Île-de-France

Publié le 18-01-2013 à 13:16 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Santé périnatale : un état des lieux

Le rapport EURO-PERISTAT, qui s‘intéresse à la santé périnatale des européennes, vient de rendre publics...
Lire la suite

Encore trop de codéine pour les enfants !

Cette substance dérivée du pavot, tout comme la morphine, a des effets secondaires potentiellement...
Lire la suite

La rhinite allergique, qu’est-ce que c’est ?

La rhinite allergique, qu'est-ce que c'est ?

Découvrez ce rhume qui n'en est pas un. Lorsque les symptômes du rhume reviennent au rythme des saisons ou...
Lire la suite