La bronchiolite : comment réagir ?

L’automne signe le retour annuel de la bronchiolite : cette maladie respiratoire de l’enfant évolue sous forme d’épidémie chaque année d’octobre à janvier environ. Prévention, conduite à tenir en cas de survenue de la maladie : on vous dit tout.
Tout savoir sur la bronchiolite chez bébé
Tout savoir sur la bronchiolite chez bébé
Publicité

La bronchiolite, c'est quoi ?

C'est une maladie respiratoire qui touche les enfants de 0 à 2 ans. Elle st due à un virus, le virus respiratoire syncytial (VRS), qui est très contagieux. Il se transmet directement (via les postillons émis au cours de quintes de toux ou d'éternuements) ou indirectement (par contact avec les mains ou des objets contaminés). Coriace, le VRS peut résister plusieurs heures sur la peau ou les textiles ! A savoir : les adultes peuvent être touché par le virus, ce sont même eux qui sont les principaux vecteurs de contamination. Mais alors que chez les « grands », l'atteinte prend la forme d'un simple rhume saisonnier, chez les tout petits, c'est une autre histoire !

Le virus va s'attacher aux bronchioles, les petites bronches. Après un début bénin qui ressemble, lui aussi, à un banal rhume (bébé a le nez qui coule, il toussote), la toux s'amplifie et la respiration devient sifflante. Cet encombrement gêne l'enfant pour dormir, boire ou manger : il est fatigué et irritable. Normalement, la bronchiolite guérit spontanément en 5 à 10 jours ; mais dans certains cas, elle s'aggrave et peut conduire à des situations graves.

Bronchiolite : la conduite à tenir

Bébé est malade ? il semble présenter les symptômes d'une bronchiolite ? Il faut consulter. Prévenez votre pédiatre que vous allez venir, afin qu'il vous fasse passer en priorité : cela permettra d'éviter de contaminer d'autres enfants. Toutefois, si votre bébé a moins de 6 semaines, qu'il est prématuré, qu'il ne boit plus que la moitié de ses biberons, qu'il vomit ou qu'il est léthargique, rendez vous directement aux urgences.

Sachez-le : 95 % des enfants hospitalisés pour bronchiolite ont moins de trois mois. A cet âge, ils sont plus susceptibles de souffrir de pauses ou de détresse respiratoire.

Si la situation est moins urgente, votre pédiatre prescrira à votre enfant du paracétamol pour faire baisser la fièvre ; comme la bronchiolite est une maladie virale, les antibiotiques ne sont pas nécessaires. Antitussifs, corticoïdes ou fluidifiants sont, eux, carrément déconseillés. Dans les cas extrêmes d'encombrement bronchique, le médecin indiquera des séances de kinésithérapie respiratoire pour soulager bébé.

Prévenir la bronchiolite

Pas facile d'y échapper ! Mais certaines conduites à tenir permettent de réduire considérablement les risques de contamination.

  • Ne pas fumer en présence de l'enfant.

  • Dès les premières manifestions de rhume chez votre bébé, nettoyez soigneusement son nez à l'aide de sérum physiologique et/ou d'un mouche-bébé. Il s'agit peut-être du geste le plus efficace pour éviter toute aggravation des symptômes !

  • L'hygiène des mains est primordiale : lavez-vous les mains systématiquement avant de toucher bébé, avec de l'eau et du savon.

  • En période d'épidémie ou si vous êtes enrhumé.e vous-même, n'embrassez pas bébé sur le visage ou les mains. Cela s'applique évidemment à toute la famille et l'entourage ! Vous pouvez opter pour un masque chirurgical le temps de guérir.

  • Supermarchés, transports en commun, lieux publics et confinés : à bannir durant la saison froide avec un tout petit de moins de trois mois.

  • Aérer au moins 10 minutes par jour non seulement la chambre de bébé, mais aussi toutes les pièces où il passe du temps. Une température maximale de 19° est amplement suffisante, de jour comme de nuit.

  • Enfin, veillez scrupuleusement à l'hygiène de tout ce que bébé peut porter à sa bouche : jouets, peluches, hochets, couverts et vaisselle en général, textiles, etc.

Chaque année, un bébé sur trois est touché par la bronchiolite, soit 400 000 enfants au bas mot, parmi lesquels 20 000 sont hospitalisés. Si la maladie reste en règle générale bénigne, elle n'en est pas moins handicapante pour bébé ; adoptez les bons gestes dès maintenant !

Plus d'articles sur : #bronchiolite#epidemie#virus
Isabelle DAMIRON
Publié le 27-10-2017 à 09:00
Mis à jour le 26-10-2017 à 15:13
Auteur : Isabelle DAMIRON
2747 articles

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus