L'introduction des aliments : les protéines

Il faut éviter de surcharger en protéines les premiers repas d'un enfant. Trop souvent, les apports sont plus élevés que ce qui est nécessaire à sa croissance. Une alimentation surprotéinée accroît le risque d'obésité.
L'introduction des aliments : les protéines
L'introduction des aliments : les protéines

Quelle quantité de protéines dans les aliments des bébés ?

  • Viande et poisson (20 g de protéines pour 100 g ingéré).
  • Œufs (10 g par œuf).
  • Lait (20 g pour un demi-litre).

Selon leur gabarit, ils ont en moyenne besoin de 20 à 25 g de viande ou poisson par jour pour couvrir leurs besoins nutritionnels.

Entre 6 et 8 mois

L'introduction de viandes et de poissons ne doit pas dépasser une dizaine de grammes par jour (vous pouvez lui donner de l'agneau, de la dinde ou du poulet, une à deux fois par semaine). En général, le poisson vient quelques semaines après les viandes.

 ½ jaune d'œuf à la fois, jusqu'à 3 jaunes par semaine (un œuf moyen équivaut à 50 g de viande ou de poisson).

Le lait maternel est plus approprié pour un meilleur contrôle des protéines car il en contient moins que le lait 2e âge. Attention, le lait de vache est extrêmement riche en protéines.

Entre 9 et 18 mois

Les besoins en protéines augmentent mais il faut continuer à bien les mesurer (30 g de viande ou de poisson par jour).

A 11 mois, vous pouvez lui donner un jaune d'œuf cuit dur. Attention aux gâteaux élaborés à base d'œuf entier, il faut bien lire les étiquettes pour vérifier les quantités. Vers 18 mois, le bébé peut recevoir un œuf entier dur.

A partir de 12 mois, un lait de croissance est bien adapté à ses besoins en fer et en calcium. Si vous optez pour le lait de vache, privilégiez plutôt le lait de vache entier.

En savoir plus :

 

Un point pédiatrique sur les apports en protéines dans la nutrition des petits

Publié le 29-04-2009 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • Doridar
    Doridar - Il y a 8 ans

    "Une alimentation surprotéinée accroît le risque d'obésité." N'IMPORTE QUOI!!!! C'est l'excès de graisse et de sucre qui accroissent ce risque. Pis, 15 ans d'études sur l'ensemble des USA (Association pédiatrique américaine) ont démontré que l'allaitement au-delà de 6 mois favorisait l'obésité - comme le fait de faire boire du lait aux enfants et aux adolescents - justement parce qu'il "déforme" le goût vers le gras et le sucré.

Vous aimerez aussi

Côté maman 6-18 mois

Tout ce qu'il faut savoir sur les comportements alimentaires, l'équilibre alimentaire à apporter à bébé, et...
Lire la suite

Allaitement et réussite sociale : un lien ?

Allaitement et réussite sociale : un lien ?

Développement cérébral et allaitement seraient liés, on le savait. Mais cette étude britannique va beaucoup...
Lire la suite

Que manger au petit-déjeuner pour être en forme ?

Les repas importants: le petit-déjeuner

Le petit-déjeuner est l'un des repas les plus importants de la journée. Après une longue nuit de sommeil et...
Lire la suite