L’interdiction du bisphénol A repoussée à 2015

Le bisphénol A ne disparaîtra pas de la composition des emballages alimentaires en janvier 2014, mais en janvier 2015. Cependant l’interdiction de son utilisation pour les nourrissons et enfants de moins de 3 ans est maintenue à janvier 2013.
Image d'illustration



La commission des Affaires sociales du Sénat a donc décidé de reporter à janvier 2015 l’interdiction de commercialisation du bisphénol A. La commission justifie sa décision en se disant consciente des difficultés qu’elle pourrait engendrer « pour les industriels qui doivent poursuivre les efforts qu’ils ont entrepris depuis plusieurs années pour trouver des produits de substitution adaptés et non nocifs ». Plusieurs associations environnementales ont déjà fait savoir qu’elles désapprouvaient cette décision.

Le BPA largement utilisé

Le bisphénol A est un composé chimique qui perturberait le système endocrinien favorisant les problèmes de fertilité, les maladies cardio-vasculaires et l’apparition du diabète. De nombreuses études scientifiques ont prouvé sa nocivité sur les animaux. Une nocivité supposée pour l’être humain, par extension ! Il est largement utilisé dans la fabrication de cannettes, boîtes de conserve et autres plastiques rigides.

Publié le 08-10-2012 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse : fausse-couche, grossesse extra-utérine, de nouvelles prises en charg

Grossesse : fausse-couche, grossesse extra-utérine, de nouvelles prises en charge

De nouvelles mesures prises pour les fausses couches avérées en cours ....
Lire la suite

Gros plan sur : la protéinurie

Gros plan sur : la protéinurie

Protéinurie : kézaco ? Voici un terme que toute future maman va rapidement rencontrer, mais, en dehors de...
Lire la suite

Dépistage de la trisomie 21 : d’autres examens pourraient remplacer l’amniocentè

Dépistage de la trisomie 21 : d'autres examens pourraient remplacer l'amniocentèse

Le dépistage de la trisomie pourrait se faire avec des méthodes moins invasives que l'amniocentèse. D'après...
Lire la suite