L’insuline intervient dans la différenciation sexuelle du fœtus

Comment un embryon devient-il une fille ou un garçon ? Des chercheurs de l’université de Genève apportent de nouveaux éléments de réponse à cette question.
Image d'illustration



La légende raconte que les garçons naissent dans les choux et les filles dans les roses. La réalité est plus prosaïque : garçons et filles viennent de la fusion de deux cellules spécifiques, un spermatozoïde et un ovule. Mais après cela, les scientifiques avaient du mal à expliquer comment se forment, au sein du fœtus, les organes sexuels que sont les ovaires pour les filles et les testicules pour les garçons, et qui commandent son déterminisme sexuel.

Traiter les troubles du développement sexuel

Des chercheurs de l’université de Genève viennent de progresser sur la question grâce à une étude publiée dans la revue Plos Genetics. Ils ont découvert chez les souris le rôle déterminant joué par certaines hormones : l’insuline et les facteurs de croissance se comportant comme l’insuline. Leur implication dans la régulation du métabolisme, la croissance et les capacités de reproduction avaient déjà été prouvées. Le rôle des récepteurs de ces hormones chez les fœtus de souris viennent d’être mis en évidence. Sans eux, pas de déterminisme sexuel du fœtus ! Des résultats qui pourraient avoir un effet sur le diagnostic clinique des troubles du développement sexuel comme l’hermaphrodisme.

Publié le 09-01-2013 à 16:10 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Plus de chance de réussite pour la fécondation in-vitro

Plus de chance de réussite pour la fécondation in-vitro

En général, la réussite ou l'échec d'une fécondation in vitro dépend de l'âge de la future maman.
Lire la suite

MitoGrade, le test qui optimise les chances d'une FIV

MitoGrade, le test qui optimise les chances d'une FIV

MitoGrade pourrait faire grimper les chances de concevoir après une FIV jusqu'à 80%. Ce nouveau test vient...
Lire la suite

Pourquoi programmer son bébé?

Pourquoi programmer son bébé?

Depuis la libéralisation de la contraception, les femmes ont la maîtrise de leur fécondité. Elles peuvent...
Lire la suite