L’Institut de veille sanitaire s’inquiète du retour de la rougeole

Image d'illustration

La rougeole est une maladie infectieuse très contagieuse qui se transmet par voie aérienne et sans contact. Elle constitue l'une des principales causes de mortalité infantile. Cette maladie circule toujours en France. En effet, l’Institut de veille sanitaire (InVS) rapporte que quelque 200 cas et plusieurs morts ont été déclarés depuis le début de cette année.

Une flambée épidémique

Selon les statistiques publiées par l'InVS, plus de 23 500 personnes ont été atteintes par la rougeole depuis l’année 2008. Parmi ces milliers de cas recensés, un grand nombre de patients ont subi des séquelles graves après avoir attrapé la maladie : 1 500 d’entre eux ont été victimes de pneumopathie grave, 34 ont connu des formes neurologiques compliquées avec de graves séquelles. Dix décès sont également survenus dont sept sont apparus lors de l'épidémie de 2008-2011 et concernaient des personnes âgées de 10 à 30 ans.

L’Alsace, la région la plus touchée

Actuellement, l'Alsace doit faire face à une épidémie particulièrement virulentede rougeole. Parmi les 200 cas recueillis, 169 ont été répertoriés dans le Haut-Rhin, dont la grande majorité est apparue dans le secteur de Colmar. À noter que 93 cas ont été à l’origine de cette épidémie. Un premier foyer avait été localisé en mi-avril dans une école primaire de la banlieue. Le virus responsable a été contracté lors d’un voyage scolaire en Allemagne ou plus précisément à Berlin, ville qui connaît actuellement une épidémie massive de rougeole.

Couverture vaccinale insuffisante

L’InVS rappelle l’importance de la vaccination contre la rougeole. En l’occurrence, sur les quelques centaines de cas alsaciens, 136 n'étaient pas vaccinés et 9 n'avaient reçu qu'une seule dose de vaccin. L’institut juge également « primordial » que les enfants plus âgés et les jeunes adultes (nés depuis 1980) reçoivent deux doses de vaccin, « au besoin par un rattrapage », dans la mesure où « près de 10 % de la population des jeunes adultes non vaccinés est réceptive à la rougeole ».

À savoir que le taux minimum de couverture vaccinale d’un nourrisson pour empêcher la propagation virale est de 95 %. Ce vaccin est inclus dans un vaccin combiné Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR).

Publié le 11-06-2015 à 13:56 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Allergies (presque) tous concernés !

Près d’un enfant sur trois souffrirait aujourd’hui d’une allergie, selon un sondage Ifop pour la fondation...
Lire la suite

La peur du docteur : la première visite chez le dentiste

La peur du docteur : la première visite chez le dentiste

La première visite chez le dentiste intervient généralement à l'âge de deux ans. Ce rendez-vous médical...
Lire la suite